Maintien à domicile des personnes âgées : des options pour rester à la maison

Le maintien à domicile des seniors
0 avis

En prenant de l’âge, certaines tâches quotidiennes deviennent plus difficiles à accomplir. Heureusement, des solutions de maintien à domicile existent pour les personnes âgées et permettent de garantir bien-être et confort.


AU SOMMAIRE DE CET ARTICLE

Aménagements et travaux : des aides sont possibles pour les personnes âgées

Il est parfois nécessaire d’adapter son logement. Par exemple, aménager une chambre au rez-de-chaussée, fixer des barres de maintien dans la salle de bains, poser des volets roulants automatisés ou des revêtements de sol antidérapants… Ce sont parfois des travaux fatiguant pour une personne âgée.  Pour cela, il est possible de bénéficier d’aides de l’Assurance retraite, de l’Agence nationale de l’habitat (ANAH) ou dans le cadre de l’APA (allocation personnalisée d’autonomie) pour le maintien à domicile. Par ailleurs, Libeoz (www.libeoz.fr) propose un ensemble de solutions pour apporter autonomie et mobilité au quotidien. Renseignez-vous auprès de votre pharmacien.

 

Du matériel pour faciliter le quotidien pour le maintien à domicile

Arthrose, fracture, paralysie… Avec le temps, la mobilité se réduit chez les personnes âgées et les gestes du quotidien, tels que monter les escaliers pour aller se coucher, rentrer dans son bain ou se déplacer d’un bout à l’autre de la maison, deviennent difficiles, voire dangereux.
Heureusement, des aides techniques et du matériel spécifique de maintien à domicile existent pour faciliter et sécuriser le quotidien des personnes en perte de mobilité ou d’autonomie.

Des objets adaptés

  • Pour la mobilité : cannes, déambulateurs, monte-escaliers électrique, bandes antidérapantes à placer sous les tapis…

  • Pour la toilette : barres de soutien, siège, autocollants antidérapants à placer dans la baignoire, brosses à shampoing à manche,…

  • Pour l’habillage : enfile-bouton, chausse-pied…

  • Pour les repas : couverts à large manche pour faciliter la prise en main…

  • Dans la chambre : lit médicalisé, coussins anti-escarres…

  • Pour la prise des médicaments : piluliers avec les comprimés à prendre au jour le jour. Ceux-ci peuvent être remplis chaque semaine par votre pharmacien.

Des installations spécifiques

Outre les outils du quotidien, un équipement spécifique dédié au maintien à domicile des personnes âgées en perte d’autonomie a été développé pour leur permettre la sécurité et le bien-être au quotidien.
Demandez conseil à votre pharmacien. Grâce à son expertise Libeoz,,il vous proposera un large choix d'objets et d'équipements selon vos besoin réels. Il saura vous conseiller efficacement pour vous faciliter la vie et vous permettre de rester plus longtemps chez vous.

 

La téléassistance pour rester en contact 

Certaines personnes âgées restent seules chez elles pendant de nombreux jours sans recevoir de visite. Il n'y a donc personne pour appeler les secours en cas de problème. Pour garder un filet de sécurité dans le maintien à domicile, il existe aujourd’hui des solutions de téléassistance à domicile. En cas de chute, malaise…, il suffit à la personne d’appuyer sur le bouton d’alerte qui se trouve sur un bracelet ou un collier qu’elle porte en permanence.


Les services d’aide à domicile bien pratiques

Il est aussi possible de recourir à des aides à domicile qui viennent chaque jour ou plusieurs fois par semaine, en fonction des besoins.
Elles proposent :

  • Des aides aux déplacements, aux courses, aux travaux ménagers, à la toilette, à l’habillage, aux repas

  • Des visites de convivialité pour détecter des signes ou comportements inhabituels et vérifier que tout va bien

  • Des gardes de nuit

  • En France, il existe des aides publiques qui permettent aux personnes âgées qui font face à une perte d’autonomie de bénéficier de ce type de services à moindre coût. 

Les solutions pour vieillir à domicile en toute sérénité sont nombreuses.

 

Combien coûte le maintien à domicile ? 

Réaménager son intérieur et acheter du matériel spécifique peut vite devenir très onéreux. Mais les coûts sont variables en fonction des besoins : cela peut aller d’une centaine d’euro pour équipement simple comme une canne, des barres d’appui, etc. ou à beaucoup plus dans le cas de travaux plus conséquents comment la mise en place d’une salle de bain adaptée pour un fauteuil roulant.
Quel que soit le besoin, des aides existent, renseignez-vous auprès de l’Assurance retraite, de l’Agence nationale de l’habitat (ANAH), de l’APA ou encore des associations spécialisées.


Quels sont les avantages et les inconvénients du maintien à domicile des personnes âgées ?

Rester à la maison : les avantages

L’avantage indéniable du maintien à domicile des personnes âgées, est que rester chez soi dans un environnement familier où l’on se sent bien est rassurant. En plus, nous sommes entourés par de nombreuses personnes connues : voisins, familles, commerces, qui peuvent à l’occasion venir aider et prendre de vos nouvelles régulièrement.
Un brusque changement dans ses habitudes et ses repères peut avoir un impact négatif fort sur les personnes âgées qui ne sont pas prêtes à partir de chez elle. Il existe de nombreuses solutions pour rester à la maison et peut-être que quelques petits travaux permettront de rester quelques années de plus dans sa maison sans s’inquiéter. Faites-vous conseiller par les professionnels de santé qui sauront évaluer les aménagements à réaliser si l’état de santé de la personne âgée permet de rester chez soi en sécurité.

Les inconvénients du maintien à domicile

Une personne en perte d’autonomie et dépendante peut vite se sentir isolée et en insécurité. Bien que les visites des aides médicales et de la famille puissent être régulières, le risque d’accidents domestiques d'une personne en perte de mobilité est plus élevé à la maison que dans une maison de retraite.
Ce paramètre d’isolement est à prendre en compte en plus du coûts éventuels des aménagements à réaliser dans la maison. Parfois, il est peut-être plus sécurisant d’être bien entouré dans un établissement d’hébergement pour éviter les accidents et le sentiment d’isolement et de solitude. 

 

Se faire aider : des facilitateurs du quotidien

Dès que l’on rencontre des difficultés dans la vie quotidienne – faire sa toilette ou ses courses, s’habiller, cuisiner... –, s'adresser à un professionnel de santé peut être avisé. Ainsi, au sein d’un Point Conseil Libeoz, demandez conseil à votre pharmacien. Il peut évaluer le degré d’autonomie d’une personne et coordonner l’ensemble des solutions techniques et les services nécessaires pour pallier à sa perte de mobilité et favoriser son bien-être. Il est également possible de faire appel à un ergothérapeute qui, après une série d’entretiens et de mises en situation, pourra préconiser un plan d’aide individualisé (exercices physiques ou apprentissages adaptés, assistance humaine, amélioration du milieu de vie...). Ces deux professionnels sont, bien sûr, à même de former la personne concernée au bon usage du matériel mis en place.

 

 

A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Barbara Delbrouck
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 07/05/2019

Haut de page

Cet article vous a plu ? Faites le savoir :
0 avis

Voir aussi

Le sport, un plus pour les seniors.
Le plus vieux marathonien du monde est âgé de 101 ans ! C’est la preuve qu’il n’y a pas d’âge pour s…
Dépistage : calendrier des examens âge par âge
En matière de santé, le dépistage précoce permet de maximiser les chances de vaincre la maladie. C’e…
Les risques des médicaments pour les séniors
Conçus pour soigner, les médicaments peuvent aussi être source de danger. Chez les seniors, les effe…