Le vélo, une activité idéale pour s’aérer !

Vous avez pris l’habitude de vous balader à vélo durant l’été ? Gardez-la pour la rentrée. Car la bicyclette est l’alliée santé de votre quotidien.


AU SOMMAIRE DE CET ARTICLE

 

 

Pédaler régulièrement offre à notre organisme tous les bénéfices d’un sport d’endurance : réduction des risques d’infarctus et de maladies cardiovasculaires, de diabète et d’ostéoporose, de cancers et de dépression. Sans oublier une baisse de la tension artérielle et du taux de cholestérol, une augmentation de la force musculaire et des capacités respiratoires…

 

Vous l’aurez compris, le vélo est une activité fortement recommandée (y compris par l’Organisation mondiale de la santé), et ses bienfaits se révèlent autant à court qu’à long terme. Indiqué en cas de jambes lourdes, la contraction des muscles renforçant le retour veineux, le vélo est aussi un allié dans la perte de poids, en sollicitant toute la chaîne musculaire.

 

Une dose de sport quotidien

Avant d’être un sport, la bicyclette est un moyen de transport : un réel atout, qui peut offrir les trente minutes d’exercice physique quotidien recommandées, sans bousculer son emploi du temps.

Vingt minutes pour se rendre au travail, idem au retour : en cinq jours, cela représente 3 h 20 de séances cardio. Le sommeil est de meilleure qualité et l’organisme fait le plein de vitamine D.
 

Même en ville, un cycliste est deux à cinq fois moins exposé à la pollution qu’un automobiliste. Quant aux salariés qui viennent au bureau à vélo, c’est prouvé : ils sont moins souvent en arrêt maladie que les autres(5).

De nombreux bienfaits

Faire du vélo permettrait aussi de doper son immunité. Une étude britannique a en effet révélé que des cyclistes de 75 ans pratiquant le vélo environ 2 h 30 par semaine depuis de nombreuses années avaient le même profil immunitaire que des individus de 20 ans(6) : leur taux de lymphocytes T, dont le rôle est essentiel dans la fonction immunitaire (et qui baisse dès l’âge de 20 ans), était identique.

 

 

Pédaler rime avec longévité

À tout âge, le vélo améliore la coordination et l’équilibre, et renforce nos capacités cognitives. Très doux pour le système musculo-squelettique, il renforce les articulations et se trouve donc parfaitement indiqué en cas de surpoids.

Attention toutefois si vous souffrez de sciatique, de lumbago, d’arthrose ou d’une pathologie spécifique. Avant de vous lancer sur les routes, demandez toujours un avis médical, en particulier après 40 ans.

 

En selle à tout âge !

On peut apprendre à faire du vélo même à l’âge adulte. Pensez à votre sécurité : le casque est un élément de protection essentiel.

Veillez à choisir un vélo adapté à votre morphologie et à bien régler la hauteur de la selle pour éviter toute douleur ou tension musculaire.

Vos pieds doivent toucher le sol lorsque vous tendez les jambes.

 

Sources :
1. Vélo & Territoires, n° 2, juin 2020. Étude sur un échantillon national de 182 compteurs représentatifs.
2. Etude de l’université de Glasgow, portant sur 250 000 volontaires, pendant cinq ans, publiée dans le British Medical Journal, 11/03/2020. www.gla.ac.uk
3. Etude de l’université du Danemark du Sud, publiée dans Circulation, 2016.
4. Etude PASTA, Physical Activity Through Sustainable Transport Approaches, pilotée par l’OMS, dans sept villes européennes, 2014-2017. www.pastaproject.eu

 

A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Comité éditorial Giphar
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 17/08/2020

Haut de page

Cet article vous a plu ? Faites le savoir :
1 avis

Voir aussi

Les solutions dépolluantes de demain
Lutter contre la pollution est un combat de longue haleine. Quelles solutions nous permettront demai…
Grand-parrainage : Grands parents de substitution
Des grands-parents tout près, disponibles et volontaires pour rendre des services… C'est bien entend…