LE TABAGISME PASSIF
A PROPOS DE CETTE ANNEXE
Rédigé par : Comité éditorial Giphar
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 03/08/2011
0 avis

Le tabagisme passif est l'intoxication involontaire d'un sujet non fumeur par la fumée dégagée dans son voisinage par un ou plusieurs fumeur(s).
La mise en évidence des marqueurs du tabagisme dans l'organisme des personnes non fumeuses en contact avec des fumeurs a été réalisée, et elle est une preuve biologique du tabagisme passif.
Les fumeurs passifs souffrent donc des effets du tabagisme de leur environnement.Chez l'enfant, il a été établi plusieurs effets pathogènes après exposition à la fumée de cigarette. Ainsi, il existe une augmentation du risque :- d'infections respiratoires basses (+ 72% si la mère est fumeuse) ;- d'otites récidivantes de l'enfant (+ 48% si les 2 parents fument) ;- de crises d'asthme et de râles ;- de retard de croissance intra-utérine, avec un petit poids de naissance (même chez des mères non fumeuses) ;- de morts subites du nourrisson (multipliées par 2). Chez l'adulte, les deux pathologies incriminées sont les cancers broncho-pulmonaires (+ 26%) et les accidents coronariens (+ 25%). Les personnes non fumeuses vivant dans l'entourage d'un fumeur souffrent donc des effets nocifs d'un tabac qui n'est pas le leur !


Haut de page

A PROPOS DE CETTE ANNEXE
Rédigé par : Comité éditorial Giphar
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 03/08/2011

Cet article vous a plu ? Faites le savoir :
0 avis