Soins de bouche et chimiothérapie
A PROPOS DE CETTE ANNEXE
Rédigé par : Comité éditorial Giphar
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 03/08/2011
0 avis

Les cures de chimiothérapie peuvent entraîner des effets indésirables, dont une inflammation de la bouche. Si votre médecin vous prescrit des bains de bouche, sachez que leur efficacité nécessite des soins réguliers et fréquents, de l'ordre de 4 à 6 fois par jour.Voici quelques conseils afin de ne pas favoriser l'apparition de ce type d'effet indésirable :- Evitez les aliments épicés ou acides comme la vinaigrette ou les cornichons.- Vous pouvez, si vous le désirez, utiliser en alternance des bains de bouche médicamenteux, et des bains de bouche d'infusion de Camomille.- Si vous portez un appareil dentaire, enlevez-le pour la nuit avant votre dernier bain de bouche, et rincez-le bien à l'eau claire.- Avant de vous brosser les dents, ramollissez les poils de votre brosse à dents en les passant sous l'eau tiède.- Utilisez une brosse à dents souple pour les 5 à 8 jours suivant la cure de chimiothérapie.- Utilisez de préférence un dentifrice protecteur des gencives. Demandez conseil à votre pharmacien.N'oubliez pas vos lèvres ! Protégez-les des effets déshydratants du traitement.Les crèmes hydratantes sont à préférer aux sticks si vous êtes sous oxygène.Si vous avez des sensations de sécheresse buccale, les sprays d'eau sont appréciés. Vous pouvez aussi utiliser un gel humectant, un bain de bouche ou du chewing-gum de type BioXtra disponible directement en pharmacie, ou utiliser le spray Aequasyal, disponible sur prescription médicale, à raison de 4 pulvérisations par jour.Enfin, il est important de consulter votre chirurgien-dentiste notamment avant la première cure de chimiothérapie ou la première séance de radiothérapie.


Haut de page

A PROPOS DE CETTE ANNEXE
Rédigé par : Comité éditorial Giphar
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 03/08/2011

Cet article vous a plu ? Faites le savoir :
0 avis