Les signes d'alerte de l'hypoglycémie
A PROPOS DE CETTE ANNEXE
Rédigé par : Comité éditorial Giphar
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 27/10/2015
4 avis

Fiche médicament (Annexe)

Les signes d'alerte de l'hypoglycémie

 

L'hypoglycémie survient théoriquement lorsque la glycémie est inférieure à 0,6 g/l. Certains patients en ressentant les symptômes à des valeurs parfois variables, n'hésitez pas à utiliser votre appareil de mesure en cas de doute.

 

1- Les principaux signes d'alerte :

L'hypoglycémie risque de survenir lorsque vous ressentez un ou plusieurs des signes suivants :
Sueurs, tremblements, pâleur, froid, sensation d'ivresse, vertiges, faim, fatigue, somnolence, troubles de la vue, picotements des lèvres, sommeil agité, cauchemars, réveils nocturnes, maux de tête au réveil, troubles du comportement et de la parole.

 

2- Les causes :

  • un repas pris trop tard ou un repas sauté (en ayant maintenu le traitement aux doses habituelles),

  • un effort physique trop important (sans avoir diminué les doses d'insuline en cas de diabète insulino-dépendant),

  • une erreur dans la dose d'insuline injectée,

  • une modification importante de l'équilibre alimentaire,

  • un déséquilibre entre exercice physique et prise de sucres,

  • une consommation d'alcool, particulièrement à jeûn,

  • une administration simultanée de certains médicaments.


Inversement, certains médicaments sont susceptibles de masquer les symptômes de l'hypoglycémie, qui risquerait alors de survenir sans que vous ne ressentiez de signe d'alerte ; parlez-en avec votre pharmacien !


Haut de page

A PROPOS DE CETTE ANNEXE
Rédigé par : Comité éditorial Giphar
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 27/10/2015

Cet article vous a plu ? Faites le savoir :
4 avis