Quelques recommandations diététiques en cas d'hypertension
A PROPOS DE CETTE ANNEXE
Rédigé par : Comité éditorial Giphar
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 17/05/2015
28 avis

Fiche médicament (Annexe)

Recommandations diététiques en cas d'hypertension

Eviter ou corriger des erreurs d'alimentation constitue une façon efficace et réaliste de faire diminuer une tension trop élevée :
 

1- Les graisses

La consommation régulière de poisson (3 fois par semaine) et d'huiles végétales riches en acides gras insaturés (mélange en quantités égales d'huile d'olive et d'huile de colza) est préconisée chez les patients hypertendus.

Dans la durée, l'augmentation d'apport en oméga-3 provenant de ces huiles et du poisson peut abaisser les niveaux tensionnels.

 

2- Le sodium (sel)

La consommation individuelle de sodium dans les pays occidentaux dépasse largement les besoins d'un sujet sain.
Une diminution des apports d'aliments riches en sodium permet de diminuer les chiffres de la pression artérielle chez les sujets hypertendus. La restriction sodée (régime pauvre en sel) peut même permettre de réduire la posologie de certains médicaments anti-hypertenseurs.

 

3- Quelques conseils

N'ajoutez pas de sel durant la cuisson (ou supprimez la salière à table).
S'il vous est recommandé de réguler votre apport en "sel", prenez en considération la teneur en sodium des aliments suivants :

  • le sel de table, bien sûr,

  • les plats cuisinés du commerce,

  • les conserves (notamment les tomates),

  • les fromages,

  • les charcuteries et produits de salaison (olives vertes ou noires, anchois...),

  • les viandes et les poissons fumés,

  • les crustacés,

  • les biscuits,

  • les pâtisseries du commerce,

  • les bouillons de viande ou de poisson industriels,

  • la levure chimique,

  • la margarine,

  • les eaux gazeuses comme Vichy Saint-Yorre, Vichy Célestins, Apollinaris, Badoît. En revanche, peuvent être bues : Perrier, Vittel, Contrexéville, Evian, Volvic, Charrier.

  • Recourez à des modes de cuisson qui préservent le goût naturel des aliments (cuisson à la vapeur, en papillote...).

  • Diminuez les quantités d'assaisonnements riches en sodium et proposez d'autres types d'assaisonnements, comportant des herbes aromatiques, des épices, des jus de fruits, du vinaigre et du vin.

 

4- Enfin...

  • Les produits de remplacement du sel de table contiennent souvent du potassium. La prise de certains médicaments en même temps qu'un produit de remplacement du sel peut augmenter les taux de potassium dans votre sang de façon excessive et éventuellement être dangereuse pour votre santé.

  • Evitez certaines formes médicamenteuses (par exemple, les comprimés effervescents) qui contiennent beaucoup de sodium.

  • Evitez ou limitez les boissons alcoolisées ainsi que la consommation de café.


Haut de page

A PROPOS DE CETTE ANNEXE
Rédigé par : Comité éditorial Giphar
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 17/05/2015

Cet article vous a plu ? Faites le savoir :
28 avis