Le matériel utilisé pour injecter l'insuline
A PROPOS DE CETTE ANNEXE
Rédigé par : Comité éditorial Giphar
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 03/03/2016
3 avis

Fiche médicament (Annexe)

Le matériel utilisé pour injecter l'insuline

 

1- Seringues et aiguilles

Les seringues permettent l'administration des insulines présentées en flacons ; elles sont graduées en unités internationales (100 UI/ml).
Il convient d'utiliser des aiguilles de tailles différentes selon la masse graisseuse de l'individu (en règle générale, aiguille plus longue chez la femme que chez l'homme).

 

2- Stylos à insuline

L'insuline est injectée perpendiculairement à la peau après asepsie. L'aiguille doit être changée à chaque injection.
Ces stylos sont de plus en plus utilisés car ils permettent un meilleur confort du malade : gain de temps, simplification du matériel à manipuler, possibilité de réaliser des injections discrètes. Ils imposent cependant quelques précautions ; vérification du bon fonctionnement du stylo, purge du stylo si présence d'une bulle d'air.
Il existe deux types de stylos : réutilisables ou pré remplis jetables.

 

3- Les pompes externes ou portables

Il s'agit en fait de « pousse-seringues » miniaturisés comprenant une pompe programmable ou non, un réservoir d'insuline et un cathéter posé en sous-cutané.
Ce système permet d'administrer un débit basal d'insuline variable selon les heures, notamment au moment des repas.


Haut de page

A PROPOS DE CETTE ANNEXE
Rédigé par : Comité éditorial Giphar
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 03/03/2016

Cet article vous a plu ? Faites le savoir :
3 avis