Dépistage du sang dans les selles... chez soi
A PROPOS DE CETTE ANNEXE
Rédigé par : Comité éditorial Giphar
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 03/08/2011
0 avis

La prévention des maladies du côlon, et plus précisément du cancer colorectal, est une priorité de Santé Publique. Cette prévention doit être accessible à tous, car 95% des patients aujourd'hui diagnostiqués avec une maladie du côlon sont des patients sans antécédent personnel ou familial particulier.Le dépistage doit être effectué dès l'âge de 50 ans, et reconduit tous les 2 ans.
Il existe actuellement 2 tests de dépistage différents pouvant être pratiqués chez soi. Ils permettent tous les deux de dépister d'infimes quantités de sang dans les selles. Il s'agit de :
- l'hémocult, test nécessitant la manipulation des selles,- l'hémochek, plus récent et plus simple d'utilisation.Ce premier dépistage, très important, n'est en aucun cas le diagnostic d'un cancer colorectal, s'il est positif : en effet, plusieurs pathologies du côlon (bénignes) peuvent se manifester par des saignements.
C'est pourquoi, il est indispensable de faire suivre ce dépistage par une consultation chez votre médecin généraliste, qui saura déterminer plus précisément l'origine de ces saignements.Un polype dans le côlon (tumeur bénigne à l'origine) dépisté précocement est curable dans 90% des cas.Votre pharmacien saura vous donner les conseils nécessaires à la bonne utilisation du test.


Haut de page

A PROPOS DE CETTE ANNEXE
Rédigé par : Comité éditorial Giphar
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 03/08/2011

Cet article vous a plu ? Faites le savoir :
0 avis