L'épilepsie chez le chien

Les symptômes et les traitements du chien épileptique

L'épilepsie (ou crise épileptiforme) est la conséquence d'activités électriques anarchiques dans le cerveau. Quelles sont les causes de l'épilepsie chez le chien ? Quels sont les traitements possibles du chien épileptique ?


AU SOMMAIRE DE CET ARTICLE

La crise d'épilepsie chez le chien

Encore mal comprise, l'épilepsie entraîne des convulsions accompagnées d'un état d'inconscience. L'animal pourra également saliver énormément et faire ses besoins pendant la crise.
Si les décharges électriques ne concernent qu'une partie limitée du cerveau, l'animal pourra ne présenter qu'une perte de connaissance, des contractions rythmiques de la face, des mâchoires ou d'un membre...

 

Les causes de l'épilepsie canine

Même si ces symptômes sont encore mal expliqués, on sait qu'ils peuvent être déclenchés par une lésion du cerveau (traumatisme, inflammation, malformation, accident vasculaire...) ou une anomalie sanguine entrainant un dysfonctionnement cérébral (hypoglycémie, encéphalose hépatique...). On parle alors de crises épileptiformes (« qui ressemblent à la crise d'épilepsie »).
La vraie crise d'épilepsie (ou épilepsie essentielle) est due à un dérèglement de neurones situées dans le cerveau.

 

Le traitement du chien épileptique

  • En cas de crise épileptiforme, le traitement visera à corriger la cause associée si elle est connue. Un scanner ou un IRM est souvent indispensable à l'identification de la cause.

  • En cas d'épilepsie essentielle, un traitement sera mis en place. Il vise à augmenter le seuil d'excitation neuronal afin de limiter l'intensité et la fréquence des crises. En principe, on ne traite une épilepsie essentielle que lorsque les crises ont une fréquence supérieure à 1/mois.La mise en place du traitement est délicate. En effet, le médicament utilisé est un dérivé d'anesthésique, pouvant entraîner somnolence et léthargie.

 

Les précautions particulièresavec un chien épileptique

  • L'hygiène de vie est importante. Un rythme de vie régulier diminuera les facteurs déclenchant de la crise.

  • Ne pas oublier de donner le traitement et n'arrêter ce-dernier que lorsque votre vétérinaire vous l'informera.

  • En cas de crise convulsive, ne pas stimuler votre animal. Le laisser au calme, dans un endroit sûr, où il ne risque pas de se faire mal (l'éloigner des escaliers par exemple). Ne pas claquer des mains, ne pas l'appeler... Votre animal est inconscient et ne s'aperçoit de rien. De plus il pourrait vous mordre involontairement.

  • En cas de crise un peu longue, veiller à refroidir le crâne de votre chien en lui appliquant un gant imbibé d'eau froide. Le risque des crises d'épilepsie est en effet de provoquer une hyperthermie intra-cranienne qui pourrait entraîner des lésions irréversibles.

 

Un chien épileptique peut mener une vie normale dès lors que son traitement est bien dosé.

 

À lire aussi

Comment administrer un médicament à son chien ?
Le chocolat : un danger pour vos animaux de compagnie

A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Julien Delamur, vétérinaire
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 05/04/2012

Haut de page

Cet article vous a plu ? Faites le savoir :
4 avis

Voir aussi

Choisir les croquettes de son chien
Si la viande crue est idéale pour un chien, les croquettes peuvent aussi lui offrir une alimentation…
Toilettage chien : étapes du bain
Selon le type de poil et les activités de votre chien, un bain s’impose parfois. Pour que tout se pa…
Soigner et entretenir les dents du chien
Une bonne santé dentaire est importante pour vous ? Elle l’est tout autant pour votre chien ! Quelqu…