Puces du chien et du chat comment les prévenir et traiter

se débarrasser des puces chien chat

Entre grattage frĂ©nĂ©tique et contamination express de l’environnement, les puces deviennent vite des hĂŽtes envahissants. Pour en venir Ă  bout, ne manquez aucune Ă©tape.


AU SOMMAIRE DE CET ARTICLE

La puce un parasite qui s’installe partout

Petit insecte, grand parasite La puce du chat est la plus frĂ©quente. La puce se loge dans le pelage pour se nourrir du sang de sa victime avant de s'accoupler et de pondre des Ɠufs dont la plupart se retrouve sur le sol. Les larves issues des Ɠufs fuient la lumiĂšre en s'incrustant dans les fissures du sol ou la trame des tissus de revĂȘtement ; elles se nourrissent de dĂ©chets organiques et rĂ©alisent plusieurs mues jusqu'Ă  donner naissance Ă  une nymphe ou pupe ; de celle-ci Ă©clot une nouvelle puce adulte qui attend le passage d'un hĂŽte pour pĂ©renniser le cycle.

 

Elle suce le sang des mammifĂšres, petits ou gros, humains compris, et reprĂ©sente un vecteur de transmission de maladies. À son contact, chiens et chats peuvent dĂ©velopper une dermatite par allergie aux piqĂ»res de puces, ou DAPP. Votre chien risque aussi de les avaler, favorisant parfois l’apparition de vers plats et de troubles digestifs.

 

Infestation de puces : trouver l'origine est essentiel

Si votre animal se gratte, pensez Ă  inspecter son couchage. En effet, seulement 5 % des puces restent sur leur hĂŽte, les autres se dissĂ©minent trĂšs vite dans l’environnement. Il faut donc traiter tous les animaux de la maison
 et la maison dans son ensemble avec rĂ©gularitĂ©. Certaines assurances de santĂ© animales proposent des forfaits prenant en charge l’achat d’antiparasitaires.

 

Il faut comprendre l’origine de l’infestation : le cycle de la puce est tel que les rĂ©infestations sont permanentes si l’environnement n’est pas traitĂ©. Les puces adultes vivent sur le chien et les larves et autres formes immatures restent dans l’environnement, de telle sorte que pour une puce adulte trouvĂ©e sur l’animal, il existe 100 larves ou formes immatures dans la maison

En pratique donc, les rĂ©infestations ne sont pas dues Ă  l’animal parasitĂ© mais bel et bien au rĂ©servoir que reprĂ©sente l’environnement.
Devant des puces rĂ©calcitrantes, il est donc important de traiter l’environnement ! Nettoyer, aspirer, et traiter la maison est indispensable.

 

Choix d'un traitement anti-puces adapté

Le choix du traitement est important : il existe des traitements oraux ou cutanés.

 

Les traitements oraux sont Ă  privilĂ©gier si l’animal est lavĂ© rĂ©guliĂšrement

A savoir également : la présence de chat influe automatiquement sur le choix de la molécule car certains produits sont toxiques pour eux. Ainsi il faut éviter de donner un insecticide à base de permethrine à un chien si celui-ci partage sa vie avec un chat

D’aprĂšs des Ă©tudes rĂ©centes, les rĂ©sistances aux insecticides ne sont pas encore d’actualitĂ© pour nos classes d’antipuces modernes.

 

Sous forme de comprimĂ©s ou de pipettes, ils soulageront votre animal. Les premiers ont un effet immĂ©diat et Ă©vitent tout contact avec le produit. Les seconds nĂ©cessitent une application cutanĂ©e et contiennent des inhibiteurs de croissance des insectes. Le produit interrompt la croissance des larves. Pour votre chien, un shampooing complĂ©mentaire pourra ĂȘtre utile. Enfin, pour une efficacitĂ© continue, les colliers diffusant un antiparasitaire sont recommandĂ©s. Il existe des colliers insecticides et des colliers insectifuges. Pour choisir le bon traitement, demandez conseil Ă  votre pharmacien ou Ă  votre vĂ©tĂ©rinaire.

 

Traitements anti-puces : rigueur et régularité !

A l’approche de l’étĂ©, les infestations par les puces reviennent en nombre. Si la plupart des chiens et chats sont bien traitĂ©s et ont un traitement efficace, certains propriĂ©taires ont les plus grandes peines du monde Ă  se dĂ©barrasser de ces parasites
 Le mot d’ordre est donc d’ĂȘtre rĂ©gulier pour ĂȘtre efficace.

Ce qu’il ne faut surtout par faire :

  • dose insuffisante,

  • traitement seulement quand les puces sont visualisĂ©es,

  • pas de traitement sur les autres animaux de la maison,

  • lavage frĂ©quent,

  • mauvaise application des sprays

     

Comment traiter son logement ?

TrĂšs rĂ©sistantes, les larves peuvent survivre, tapies dans les recoins, jusqu’à un an, en attendant des conditions propices. Tout tissu devra donc ĂȘtre lavĂ© Ă  60 °C si possible. Pour le reste de votre mobilier, optez pour les poudres ou sprays insecticides, suivis d’une aspiration soigneuse. Renouvelez l’opĂ©ration au moins une fois dans le mois qui suit. Solution plus radicale, le fumigĂšne anti-puces exige que votre logement soit vidĂ© de votre famille et de vos animaux.

 

« Attention Ă  ne pas utiliser une pipette pour chien sur un chat : certaines molĂ©cules peuvent ĂȘtre toxiques pour le fĂ©lin. »

Benjamin Bourlard, pharmacien Ă  Lille (Nord)

 

À lire aussi

Les petits parasites de votre animal

Prévenir et traiter les parasites du chien

Chiens et chats : la chasse aux parasites est ouverte !

Chien et chat : comment soulager les démangeaisons ?

 

A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Julien Delamur, vétérinaire
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis Ă  jour le : 18/10/2019

Haut de page

Cet article vous a plu ? Faites le savoir :
3 avis

Voir aussi

Prévenir les coups de chaleur chez le chien
Le coup de chaleur est un ƓdĂšme cĂ©rĂ©bral dĂ» Ă  une perturbation des mĂ©canismes de thermorĂ©gulation. C…
Voyager avec son animal de compagnie
Pour un animal de compagnie, rien ne remplace la prĂ©sence de ses maĂźtres. L'emmener en vacances est …
Les vacances avec vos animaux de compagnie
Les vacances sont toujours une pĂ©riode de stress pour les animaux de compagnie. Qu'on les laisse dan…