La Piroplasmose ou Babésiose

Prévention de la piroplasmose chez le chien
1 avis

La piroplasmose est une maladie infectieuse touchant la plupart des animaux domestiques et transmise par les tiques (Dermacentor et Rhipicephalus).


AU SOMMAIRE DE CET ARTICLE

Symptômes de la piroplasmose

Elle est responsable d'une grave anémie et provoque d'importantes lésions rénales, pouvant aller jusqu'à la mort.

Le parasite (Babesia canis) transmis par les tiques, est un protozoaire qui fait éclater les globules rouges. Quand ce protozoaire est en grand nombre, et sans traitement mis en place, l'animal en anémie devient faible, abattu, ne mange plus. Il peut présenter des pics de température, des urines colorées en rouge (hémoglobinurie).

Certains cas sont moins typiques et le chien présente seulement des signes respiratoires ou digestifs. La maladie est surtout fréquente en Lorraine, sur la côte atlantique et est proportionnelle à la population de son vecteur : la tique.

 

Diagnostic de la babésiose

La recherche des antécédents permettra au clinicien d'orienter ses hypothèses et une confirmation de laboratoire est facile à mettre en œuvre. Quelques gouttes de sang prises à l'oreille et l'examen au microscope suffisent à la confirmation du diagnostic.

 

Pronostic de la piroplasmose

Il est réservé même après la mise en place du traitement. Les lésions rénales pouvant être irréversibles.

 

Traitement de la babésiose

Un seul traitement est souvent suffisant. Il consiste en l'injection d'Imidocarbe. De plus un traitement d'appoint permettant de diminuer les lésions rénales est toujours indispensable : hospitalisation, perfusion, soutien de la fonction rénale, lutte contre la diarrhée, lutte contre la CIVD (Coagulation intravasculaire disséminée), transfusion sanguine si nécessaire, couverture antibiotique.

 

Prévention de la piroplasmose

Les moyens de lutte sont encore à ce jour la meilleure solution pour éviter la maladie. Il faut traiter votre animal contre les tiques. Votre pharmacien peut vous proposer des traitements préventifs sous forme de pipettes ou de spray.

De plus un vaccin préventif existe. Il a l'inconvénient de ne pouvoir être administré au même moment que les autres vaccins classiques et a un pouvoir protecteur jugé insuffisant par certains.

 

À lire aussi

Prévenir et traiter les parasites du chien

Chiens et chats : déclarez la guerre aux parasites !

Une sortie en forêt avec votre chien, ça se prépare !

A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Dr Delamur, Vétérinaire
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 15/09/2015

Haut de page

Cet article vous a plu ? Faites le savoir :
1 avis

Voir aussi

La réglementation pour les animaux de compagnie en voyage
Un nouveau réglement européen sera mis en vigueur à partir du 29 décembre 2014. Il précise les nouve…
Détecter les parasites chez le chien et le chat
Savoir détecter la présence de parasites chez votre ami poilu, c’est pouvoir l’en débarrasser rapide…
Quel animal adopter quand on est senior ?
Vous approchez de la soixantaine et souhaitez élargir votre cercle familial en adoptant un animal de…