Mon chien a un gros ventre

L'augmentation de la masse abdominale chez le chien

L'augmentation progressive de la taille de l'abdomen chez le chien est comme chez l'homme souvent pathologique. Dans cet article, ne seront abordés que les cas chroniques et non aiguës (comme l'on pourrait les retrouver dans les Syndromes de Dilatation Torsion de l'estomac, la prise excessive de nourriture...).


AU SOMMAIRE DE CET ARTICLE

L'augmentation de la masse abdominale chez le chien

En premier lieu, en cas d'augmentation progressive de la masse abdominale, il est primordial de mettre en œuvre un contrôle radiologique et une ponction d'un éventuel liquide abdominal.

 

Orientation diagnostique par la radiographie

  • diminution du contraste dans la cavité abdominale → ascite : présence de liquide.

  • cardiomégalie + liquide dans abdomen → ascite d'origine cardiaque

  • hépatomégalie → ascite hépatique ou tumeur hépatique

  • masse intra-abdominale → autre tumeur abdominale

  • visualisation des organes difficiles ou impossible → péritonite

 

Orientation diagnostique par l'analyse du liquide de ponction

Sans aller dans des détails trop techniques, nous pouvons distinguer plusieurs causes à la présence de liquide en fonction de son aspect, de la densité, de la présence de protéines...

  • Ascite cardiaque : une insuffisance cardiaque (notamment en cas de pathologie de la valvule tricuspide) provoque une congestion de la veine cave et un épanchement de liquide dans l'abdomen.

  • Ascite hépatique : Les affections hépatiques chroniques (cirrhone, obstruction, tumeur, stéatose) peuvent aboutir à la présence de transsudat abdominal.

  • Péritonite : L'inflammation du péritoine peut libérer des micro-organismes ou des éléments irritants. La perforation du tube digestif en est souvent la cause, mais il faut aussi suspecter la perforation vésicale, l'infection utérine ou prostatique. Chez le chat, la Péritonite Infectieuse Féline ainsi que les virus du FIV et FeLV peuvent provoquer une péritonite.

 

Approches complémentaires

Toutes ces pathologies sont véritablement à prendre au sérieux et le vétérinaire devra faire d'autres examens afin d'affiner le diagnostic et de mettre en jeu un traitement éventuel.
Ainsi, une analyse sanguine et une échographie apporteront des éléments supplémentaires aidant à la décision thérapeutique.

Un traitement étiologique et symptomatique sera instauré dans les cas les plus optimistes mais le pronostic est toujours réservé à plus ou moins long terme.

 

À lire aussi

Arthrose : chouchoutez les pattes de votre chien !

Le diabète sucré du chien

A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Dr Delamur, Vétérinaire
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 01/01/2012

Haut de page

Cet article vous a plu ? Faites le savoir :
5 avis

Voir aussi

Prévenir les coups de chaleur chez le chien
Le coup de chaleur est un œdème cérébral dû à une perturbation des mécanismes de thermorégulation. C…
Voyager avec son animal de compagnie
Pour un animal de compagnie, rien ne remplace la présence de ses maîtres. L'emmener en vacances est …
Les vacances avec vos animaux de compagnie
Les vacances sont toujours une période de stress pour les animaux de compagnie. Qu'on les laisse dan…