Mon chien aboie sans cesse : que faire?

Les aboiements incessants du chien
3 avis

Conflits de voisinage, maltraitance, abandons... les aboiements incessants de votre chien est une nuisance pouvant avoir des conséquences très pesantes.


AU SOMMAIRE DE CET ARTICLE

Il est difficile de gérer un chien qui donne de la voix jour et nuit, mais des solutions existent... Joie, colère, énervement, souffrance, curiosité, peur... L'aboiement traduit un état du chien.

 

Aboiements : prévenir plutôt que guérir

Dès son acquisition, le chiot va communiquer par des vocalises. Au fur et à mesure de sa croissance, il accompagnera cette communication vocale d'un ensemble de postures et mimiques qui complèteront son panel expressif.
A vous de mettre d'ores et déjà des limites et de savoir quand vous acceptez que votre chien aboie.

Votre chien est-il destiné à la garde ?

Non ? Alors pourquoi le laisser aboyer quand une personne s'approche de votre maison ? Il faut immédiatement le reprendre de la voix et du geste et lui faire comprendre que sa réaction ne vous convient pas.

 

Votre chiot aboie par peur ?

Ne le rassurez pas en le caressant tout en lui disant « non » ! Votre caresse sera perçue comme une récompense et vous lui donnerez raison d'avoir peur ! Dans sa tête de chien il se dira : « on me caresse quand j'aboie, c'est bien agréable ! »
Habituez le à être seul dès son plus jeune âge. Souvent les vocalises provoquées par votre absence sont un signe d'anxiété. Encore une fois, votre chien acceptera facilement la solitude si l'habitude lui a été donnée tout petit.

 

Mon chien est adulte et aboie

Essayez d'abord de comprendre à quels moments votre chien aboie : quand vous le laissez seul, quand quelqu'un s'approche de vous, quand vous voulez le toucher... ?
Traiter ce genre de nuisances quand votre chien est adulte nécessite systématiquement les conseils de votre vétérinaire ou d'un dresseur. Ils reprendront toutes vos mauvaises habitudes une à une ... mais vous devrez être patients et persévérants!
S'il aboie par anxiété de séparation, essayer de ne plus faire rimer absence avec quelque chose de désagréable.
Donnez-lui à manger en partant, ignorez le en rentrant à la maison (afin de ne pas donner de l'importance à votre absence), absentez-vous cinq minutes, puis revenez avant qu'il ne commence à aboyer...
Il aboie quand vous le touchez ? Peut-être a-t-il mal quelque part ?

Recours thérapeutique :
Des médicaments existent et peuvent être très efficaces. Mais attention ils ne solutionnent pas tout et une approche comportementale doit systématiquement être effectuée.

 

À lire aussi

La première visite chez votre vétérinaire

Choisir son chien

Conseils d'éducation du chiot

A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Julien Delamur, vétérinaire
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 01/10/2018

Haut de page

Cet article vous a plu ? Faites le savoir :
3 avis

Voir aussi

La réglementation pour les animaux de compagnie en voyage
Un nouveau réglement européen sera mis en vigueur à partir du 29 décembre 2014. Il précise les nouve…
Détecter les parasites chez le chien et le chat
Savoir détecter la présence de parasites chez votre ami poilu, c’est pouvoir l’en débarrasser rapide…
Quel animal adopter quand on est senior ?
Vous approchez de la soixantaine et souhaitez élargir votre cercle familial en adoptant un animal de…