L'incontinence urinaire chez la chienne

Les symptômes de l'incontinence chez la chienne
44 avis

L'incontinence urinaire est une perte du contrôle volontaire des mictions. Elle peut être permanente ou transitoire.


AU SOMMAIRE DE CET ARTICLE

Avant de parler d'incontinence il faut s'assurer qu'on ne confond pas avec une pollakiurie (nombreuses mictions contrôlées souvent associées à une cystite). Lors de pollakiurie, la femelle se met souvent en position pour uriner et émet seulement quelques gouttes d'urines. C'est un acte contrôlé et souvent douloureux.

 

Incontinence ou polyurie chez la chienne ?

La polyurie est l'augmentation du volume des mictions. Elle est souvent pathologique et secondaire à une prise de boisson anormalement élevée. Lorsqu'il y a polyurie, la chienne n'arrive pas à se retenir et peut uriner à l'intérieur. En règle générale, et au contraire de l'incontinence, la chienne ne se fait pas dessus. La polyurie peut être causée par énormément de maladies : infectieuses (pyomètre, cystite, néphrite...) ou hormonales (diabète, cushing...).
Lorsqu'il y a incontinence, la chienne urine en dormant, lorsqu'elle est allongée. Des mictions normales, contrôlées, s'y ajoutent souvent.

 

Examen clinique et anamnèse

En dehors de cette distinction, l'examen vétérinaire consistera à un questionnement complet afin de s'assurer si l'animal est capable d'avoir des mictions normales en dehors de ces pertes incontrôlées et ceci afin de rechercher si la cause est neurogène ou non.

La première question sera : « La chienne est-elle stérilisée ? »
L'incontinence de castration / stérilisation est très fréquente. La baisse des hormones femelle à la suite de la stérilisation affaiblit le sphincter vésical et provoque des pertes chez la chienne qui prend de l'âge.
Les autres causes (atonie urétrale, atonie vésicale,... ) devront être recherchées grâce à des examens complémentaires plus compliqués.
En cas d'incontinence de stérilisation le traitement réside en l'administration d'hormones de substitution, œstrogènes visant à renforcer le tonus du sphincter vésical. En règle générale, ce traitement est à vie et seul votre vétérinaire à le droit de délivrer ce médicament.

 

À lire aussi

Hygiène et soins des yeux chez le chien et le chat

Le chien et le vieillissement

A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Julien Delamur, vétérinaire
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 15/09/2015

Haut de page

Cet article vous a plu ? Faites le savoir :
44 avis

Voir aussi

La réglementation pour les animaux de compagnie en voyage
Un nouveau réglement européen sera mis en vigueur à partir du 29 décembre 2014. Il précise les nouve…
Détecter les parasites chez le chien et le chat
Savoir détecter la présence de parasites chez votre ami poilu, c’est pouvoir l’en débarrasser rapide…
Quel animal adopter quand on est senior ?
Vous approchez de la soixantaine et souhaitez élargir votre cercle familial en adoptant un animal de…