Le coup de chaleur chez le chien, une urgence vitale

Prévenir les coups de chaleur chez le chien

Le coup de chaleur est un œdème cérébral dû à une perturbation des mécanismes de thermorégulation. Cette défaillance apparaît fréquemment en période estivale et notamment chez les animaux enfermés dans une voiture. Les brachycéphales (chiens aux têtes écrasées, boxer, bouledogues...) sont plus sujets à ces perturbations.


AU SOMMAIRE DE CET ARTICLE

Les symptômes du coup de chaleur chez le chien

Il est important de savoir reconnaître les symptômes afin de vite alerter un vétérinaire.

La respiration est rapide et superficielle. Celle-ci permet de limiter l'augmentation de température corporelle mais ne parvient plus à fournir l'oxygène nécessaire à l'animal. Ainsi les muqueuses du chien sont souvent cyanosées (bleues). Souvent, le chien présente des convulsions ou tremblements (contractions musculaires qui maintiennent une hyperthermie pouvant s'élever jusqu'à 41 ou 42°C !!!).
Le chien peut aussi présenter une hypersalivation et être dans le coma.

 

 Un petit coin bien au frais

Lorsque la température monte, faites en sorte que votre animal puisse rester bien au frais à la maison. Laissez les volets ou les rideaux fermés et disposez des tapis ou des serviettes mouillées sur le sol pour lui permettre de se rafraîchir. Si vous avez un climatiseur, réglez-le en position modérée pour lui éviter otites, rhinites ou autres problèmes respiratoires.
Arrangez-vous pour sortir votre chien le matin ou le soir, aux heures les moins chaudes de la journée pour une promenade sans effort.

 

 De l’eau, de l’eau, de l’eau !

À défaut de pouvoir lui proposer un point d’eau où s’ébattre, rafraîchissez votre chien à l’aide d’un brumisateur ou d’un jet d’eau, pas trop froide pour limiter les risques de choc thermique.
Pour les chats, préférez un gant de toilette humide. Insistez sur les coussinets qui aident à la régulation de sa température corporelle.

Veillez, bien sûr, à laisser à disposition une ou plusieurs gamelles remplies d’eau fraîche, ou mieux encore, une fontaine à eau.

 

 Voiture : attention, danger !

L’été, la température de l’habitacle d’une voiture à l’arrêt grimpe très vite. N’y laissez pas votre animal seul, même fenêtres entrouvertes. Si vous l’emmenez en voyage, recouvrez sa cage d’un linge humide. Ne forcez pas sur la climatisation, les animaux y sont très sensibles.

 

 Coup de chaleur, les symptômes à surveiller

Une accélération excessive de la respiration, l’apparition d’une fièvre importante, le rougissement des yeux ou des gencives, voire, pire, le bleuissement ou le blanchiment des babines, sont les marques d’un coup de chaleur. Son issue peut être fatale. Si vous constatez l’un ou l’autre de ces signes, enveloppez votre animal dans un linge humide et consultez vite les urgences vétérinaires.

 

Que faire en attendant de voir le vétérinaire ?

Dans l'attente d'être reçu par votre vétérinaire, quelques actes peuvent sauver votre chien.
Ainsi il est nécessaire de faire descendre la température de votre chien. Si la température n'est pas exagérément élevée, on préfèrera humidifier le chien à l'aide d'un gant très froid plutôt que de le tremper totalement dans l'eau (qui pourrait avoir l'effet inverse par vasoconstriction périphérique).
Maintenez votre animal à l'ombre, dans un endroit frais et ne le stimulez en aucune manière.

 

Traitement mis en œuvre par votre vétérinaire 

En fonction des signes et de l'examen clinique, votre vétérinaire mettra en œuvre un traitement d'urgence et symptomatique car l'affection peut être facilement confondue avec une intoxication.
Diazepam, corticothérapie, perfusion de mannitol et maintient dans un endroit frais sont la base du traitement.
En plus une réhydratation peut s'avérer nécessaire et une hospitalisation sera indispensable.

 

Coup de chaleur chez le chien : pronostic 

Même pour les cas les plus sévères, chien dans le coma, en convulsions et avec une température supérieure à 41°C, le traitement peut être très efficace. S'il est pris en main avant que des lésions irréversibles n'aient eu le temps de s'installer, le pronostic est bon.
Des symptômes neurologiques peuvent demeurer si le traitement intervient de façon trop tardive.

 

Prévention du coup de chaleur chez le chien

Afin d'éviter ce genre de problèmes, ne laissez jamais votre chien dans une voiture immobilisée en été.
Lors de promenade permettez lui de boire et de se rafraîchir régulièrement.

 

Une anecdote :

Travaillant dans le sud de la France il y a quelques années, j'ai recueilli en urgence un dogue allemand dans un état tel que décrit ci-dessus en plein mois de juillet.
Posant quelques questions aux propriétaires étrangers, je m'aperçois que ce pauvre chien avait voyagé une dizaine d'heures sous la toile recouvrant la remorque car il n'y avait plus de place dans la voiture...
Il est facile de s'imaginer la température atteinte sous cette serre au soleil pendant des heures... mais ça n'a pas choqué les propriétaires, disant que ce n'était pas la première fois qu'ils voyageaient de cette manière...
Le chien n'a pas survécu !...

 

À lire aussi

Gestion de l'alimentation du chien de chasse

Chiens et chats en vacances

A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Comité éditorial Giphar
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 12/07/2019

Haut de page

Cet article vous a plu ? Faites le savoir :
13 avis

Voir aussi

L'obésité chez le chien et le chat
Comme leurs propriétaires humains, nos animaux de compagnie souffrent de plus en plus d'obésité. Ave…
se débarrasser des puces chien chat
Entre grattage frénétique et contamination express de l’environnement, les puces deviennent vite des…
Voyager avec son animal de compagnie
Pour un animal de compagnie, rien ne remplace la présence de ses maîtres. L'emmener en vacances est …