Quand les enfants se baignent... prudence

Baignade : prévenir la noyade des enfants
0 avis

Méfiez vous de l'eau qui dort ! Soleil et chaleur donne envie de redécouvrir les joies de la baignade : patauger, barboter dans l'eau... Un univers attrayant, notamment pour les enfants. Dès qu'il sait marcher, le jeune enfant aime explorer son environnement, à l'insu de ses parents le plus souvent, attiré par l'eau qui rayonne.

AU SOMMAIRE DE CET ARTICLE
A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Comité éditorial Giphar
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 14/01/2013

Piscine ou plage, le danger n'est pas le même !

  • La piscine : attention à la noyade !

Responsable de 20 à 30 noyades par an, elle est un des principaux lieux de danger, notamment les piscines privées. Pour se protéger de ce danger, il existe des équipements spécifiques et adaptées pour chaque environnement : barrière, alarme sonore, une couverture ou un abri de piscine. Il est essentiel de vous équiper de matériels normalisés. Depuis janvier 2006, ce dispositif est obligatoire à tous les propriétaires de piscines. Laissez à demeure une perche ou une bouée à proximité du bassin et conservez à votre portée un téléphone portable. Après la baignade, pensez à sortir de l'eau tous les jouets et à remettre en place l'équipement de protection.

 

  • La baignade à la plage

Vague, sable mou... Même quelques centimètres d'eau peuvent déstabiliser l'enfant et le faire chuter. Creusez un trou suffisamment près du rivage pour que l'eau s'y infiltre, lui permettra de barboter en toute sérénité. Si vous prenez l'enfant pour une baignade plus approfondi, ne restez pas plus de cinq minutes. L'enfant se fatigue et se refroidit beaucoup plus vite que ses parents.

Il est important de respecter les règles de sécurité élémentaires : respecter les drapeaux de sécurité (Vert : baignade autorisée, Orange : baignade surveillée mais dangereuse, Rouge : baignade interdite), ne pas se baigner en dehors des zones surveillées et des heures de surveillance...

 

Prévenir les noyades

Adoptez les réflexes nécessaires !

Peu importe le lieu, les enfants peuvent se noyer sans bruit en moins de trois minutes dans vingt centimètres d'eau. Pour éviter le pire, la meilleure prévention reste une surveillance active et constante des adultes.

Ne jamais quitter l'enfant des yeux !

Brassards, maillot de bain à flotteurs ou bouée adaptée à sa taille sont indispensables dès qu'ils sont à proximité de l'eau. Evitez les bouées fantaisies et les articles flottants qui ne protégent pas de la noyade.

Conseil : formez vous aux gestes des premiers secours.Sans précaution et surveillance, un accident est vite arrivé, restons tous vigilants.


Haut de page

A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Comité éditorial Giphar
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 14/01/2013

Cet article vous a plu ? Faites le savoir :
0 avis

Voir aussi

Vrai - Faux : la maladie de Lyme
Chaleur, humidité, broussailles, herbes hautes sont une aubaine pour les tiques, principaux transmet…
En pleine forme sous le soleil
Les vacances et leurs promesses de détente, de plaisir et de peau hâlée ne doivent pas faire oublier…
Vacances actives ou reposantes ?
L’étymologie de vacances signifie « faire le vide ». Pour y parvenir, on alterne repos et revitalisa…