Maux de l’été : ayez les bons réflexes !

Maux de l’été : ayez les bons réflexes !
1 avis

Ampoules, coups de soleil, brûlures, piqûres…, les petits bobos sont fréquents en vacances ! Des lecteurs partagent leurs mésaventures…

AU SOMMAIRE DE CET ARTICLE
A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Barbara Delbrouck
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 09/04/2015

Ampoules aux pieds

Stéphane, 18 ans 

L’été passé, j’ai fait une randonnée dans les Alpes avec des chaussures toutes neuves. Arrivé au sommet, je me suis retrouvé avec une énorme ampoule au pied gauche ! 

Le conseil de votre pharmacien Giphar

  • Le temps de redescendre, couvrez l'ampoule avec un pansement de type « seconde peau ». 

  • Il est préférable de ne pas la percer afin d'éviter toute infection.

 

Brûlures

Yvan, 40 ans

Je préparais le barbecue et, impatient, j’ai jeté de l'alcool à brûler sur le feu pour qu’il prenne plus vite. J’ai été surpris par un retour de flammes, qui m’a brûlé les avant-bras ! 

Le conseil de votre pharmacien Giphar

  • Passez directement la brûlure pendant 10 minutes à 10 cm d'un robinet d’eau à 10°c afin de diminuer la température de la peau et empêcher la propagation de la brûlure. 

  • Si elle est profonde, étendue ou qu’elle entoure tout le membre, consultez en urgence. Sinon, appliquez une pommade, un pansement adaptés aux brûlures ou encore de l'huile essentielle de lavande fine, celle-ci est antiseptique, régénératrice cutanée et antalgique. 

  • Ne jamais jeter de liquides inflammables sur le feu.

 

Hydrocution

Sophie, 32 ans

Installés dans notre maison de vacances, mon compagnon et moi avons pris un lunch arrosé sur la terrasse. Accablée par la chaleur, j’ai sauté dans la piscine mais une fois dans l’eau fraîche, j’ai commencé à voir flou, j’avais la tête qui tournait… Heureusement, mon compagnon m’a tout de suite sortie de l’eau !

Le conseil de votre pharmacien Giphar

  • Évitez les repas lourds et l’alcool avant la baignade. 

  • Rentrez progressivement dans l’eau, en mouillant d’abord le torse et la nuque. 

  • Ne vous baignez pas seul car en cas de malaise, vous risquez la noyade ! 

 

Piqûre de méduse

Olivia, 40 ans

Ma fille jouait dans la mer lorsqu’elle a poussé un cri. Elle avait voulu attraper un sac en plastique qui flottait dans l’eau. Mais c’était en fait une méduse morte, encore vénéneuse ! 

Le conseil de votre pharmacien Giphar 

  • Rincez avec de l’eau de mer (l’eau douce peut faire éclater les vésicules de venin).

  • Couvrez de sable et raclez avec une carte bleue pour évacuer les filaments urticants. 

  • Approchez (prudemment) une flamme de la piqûre car le venin se détruit à la chaleur. Enfouir la zone piquée dans le sable très chaud peu soulager.

  • Offrez des sandalettes en plastique à toute la famille pour éviter les piqûres de méduses, d’oursins et de vives lors des balades sur la plage.

 

Coups de soleil et insolation

Élodie, 20 ans

L’hiver passé, je suis partie en Thaïlande. À peine arrivée, j’ai enfilé mon bikini pour faire bronzette. Mais le soleil était plus virulent que je ne l’imaginais et je me suis retrouvée avec un coup de soleil carabiné et une insolation : j’avais de la fièvre, des nausées... 

Le conseil de votre pharmacien Giphar 

  • Prenez du paracétamol pour faire tomber la fièvre. Si elle dépasse 40 °C, appelez les urgences.

  • Appliquez une crème après-solaire sur les coups de soleil ainsi peut être qu'une crème spéciale brûlures. 

  • Le reste du séjour, enduisez-vous régulièrement de crème solaire avec un fort indice de protection (+50) et fuyez le soleil et la plage entre 11 et 15 h ! 

 

Balade en forêt : pas sans mon tire-tique ! 

Vendu en pharmacie, ce mini pied de biche permet de retirer le corps entier de la tique et pas seulement la tête. À bannir : l’utilisation d’éther, qui endort la tique. Elle risque alors de régurgiter de la salive (porteuse de maladies) dans votre corps. En cas de rougeur qui s’étend, consultez un médecin.

Il peut aussi être utile de se munir de solutions préventives anti-tiques disponibles en pharmacie.

 

Aïe, ma cheville ! 

En cas d’entorse, adoptez le réflexe GREC :  

  • Glace,  

  • Repos,  

  • Élévation, 

  • Compression : au lieu d’un bandage, glissez plutôt votre pied dans une orthèse pendant 3 semaines pour que le ligament cicatrise bien (disponible en pharmacie). Elle peut aussi être portée en prévention, si vous êtes sujet aux entorses à répétition. 

Si vous ne pouvez plus poser le pied, que le membre est bleuâtre et qu’une grosse boule est apparue, allez faire une radio. 

 

À lire aussi

Voyages : partez en force !

Préparer son voyage

Baignade : gare à l'hydrocution !
Douleurs musculaires, entorses : Que faire ?

 

Source

Merci au Dr Gérald Kierzek, médecin urgentiste, auteur de « 101 conseils pour ne pas atterrir aux urgences » (Robert Laffont, 2014).


Haut de page

A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Barbara Delbrouck
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 09/04/2015

Cet article vous a plu ? Faites le savoir :
1 avis

Voir aussi

Que prévoir quand on voyage avec bébé
Cet été, vous souhaitez partir en vacances avec votre bébé. Pouvez-vous aller partout ? À quoi faut-…
Tous les conseils pour des vacances sereines
À la mer ou à la montagne, en solo ou en famille, avec des bébés, des ados ou des seniors, voici nos…
Les ennuis de santé en mer
En mer, quel que soit le type de bateau, s’il n’y a pas de médecin à bord, c’est un membre de l’équi…