Handicap : quand vacances riment avec bénévolat

Accompagnateur bénévole pour vacanciers handicapés
0 avis

Chaque année, Gaël Bouthier accompagne un groupe de personnes en situation de handicap pendant ses vacances. Une expérience enrichissante au point de jouer un rôle déterminant dans sa carrière professionnelle. Rencontre !

AU SOMMAIRE DE CET ARTICLE
A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Elise Dubuisson
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 01/07/2015

C’est en se promenant dans le métro en 2007 que Gaël Bouthier fait la connaissance de l’association APF Évasion et de ses séjours organisés. « J’ai vu une affiche qui précisait que l’association était à la recherche de bénévoles pour être accompagnateurs de vacances pour des personnes en situation de handicap. Je l’ai contactée et quelques mois plus tard, je participais à mon premier voyage dans le sud de la France. »

 

« Je sens que ça ne va pas le faire »

Si chaque bénévole dispose d’une « personne ressource » à qui poser toutes ses questions et à qui faire part de ses inquiétudes avant de partir, le premier séjour peut surprendre. Gaël se rappelle aujourd’hui avec amusement de ses premières 48 heures : « Lors de mon premier départ, je ne connaissais aucune personne en situation de handicap et je dois bien reconnaître que dans un premier temps je me suis dit que ça n’allait pas le faire. J’étais mal  l’aise, je ne savais pas quoi faire… Mais comme j’étais sur place, je me suis lancé. J’ai fait la connaissance de Marc, il avait 40 ans et ne pouvait ni marcher, ni parler. Le contact entre nous est très bien passé et il a demandé à ce que je sois son accompagnateur. Ça m’a beaucoup aidé à trouver mes marques. »

 

Accompagner les gestes du quotidien

Au cours du séjour, chaque bénévole accompagne une personne pour l’aider dans tous les gestes du quotidien : l’habiller, la laver, l’aider à aller aux toilettes, la mettre dans son fauteuil, la coucher, etc. « La toute première douche est un peu particulière mais la personne en situation de handicap a l’habitude et elle est la première à vous mettre à l’aise. Elle sait comment ça se passe et ce dont elle a besoin. Elle est d’une grande aide pour dissiper un éventuel malaise », explique Gaël. Et c’est finalement un vrai duo qui se forme à l’intérieur du groupe. À tel point que, passé la fatigue du premier séjour, Gaël a décidé de repartir encore et encore pendant plus de 5 ans.

 

« On se sent vraiment utile »

« Ces vacances sont très physiques et fatigantes : nous sommes debout avant les vacanciers et nous nous couchons après eux, nous devons organiser les activités, les excursions et les soirées, mais c’est très enrichissant. Quand on rentre de ces séjours, on a vraiment le sentiment de se sentir utile. D’ailleurs, ce sont ces expériences qui m’ont permis de trouver ma voie professionnelle, je travaille dans un foyer d’accueil médicalisé », conclut Gaël.

 

APF Évasion : mode d’emploi

  • Qui peut devenir bénévole ? Nul besoin de compétences particulières pour devenir accompagnateur. Il suffit d’avoir 18 ans, une très bonne résistance physique, aimer la vie en collectivité et savoir en accepter ses règles. 

  • Quels sont les frais inhérents à ces séjours ? Le bénévole ne doit engager aucun frais (sauf pour les voyages à l’étranger), il est nourri et logé pendant toute la durée du séjour.

  • Où ont lieu ces voyages ? Principalement en France mais certains voyages ont également lieu à l’étranger (accompagnateurs expérimentés et participation financière demandée) : au Canada, en Asie, aux États-Unis… Il existe différents types de séjours pour différents types de public : des séjours pour adultes, pour enfants ou pour personnes en situation de polyhandicap.


 

À lire aussi

Grand-parrainage : le partage entre générations

« J’ai élevé un chien guide d’aveugles »

 

Plus d’infos

APF Évasion


Haut de page

A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Elise Dubuisson
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 01/07/2015

Cet article vous a plu ? Faites le savoir :
0 avis

Voir aussi

Que prévoir quand on voyage avec bébé
Cet été, vous souhaitez partir en vacances avec votre bébé. Pouvez-vous aller partout ? À quoi faut-…
Tous les conseils pour des vacances sereines
À la mer ou à la montagne, en solo ou en famille, avec des bébés, des ados ou des seniors, voici nos…
Les ennuis de santé en mer
En mer, quel que soit le type de bateau, s’il n’y a pas de médecin à bord, c’est un membre de l’équi…