Barbecue : gardez vos distances !

Attention aux brûlures avec le barbecue
0 avis

L'arrivée du beau temps signe le retour en force des barbecues… Mais gare aux brûlures ! Comment limiter les risques et quels sont les bons gestes en cas d'accident ?

AU SOMMAIRE DE CET ARTICLE
A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Barbara Delbrouck
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 28/05/2012

Le barbecue, une activité à haut risque !

L'été approche et avec lui, les journées "farniente" au jardin à discuter de tout et de rien autour d'un verre. Le doux fumet des brochettes qui grillent sur le barbecue familial... Un vrai régal ! Oui mais... S'il ravit nos papilles gustatives, le barbecue est aussi à l'origine de nombreuses brûlures ! L'accident classique ? Le dangereux retour de flamme, lorsque nous jetons des substance sur le feu pour qu'il prenne plus vite.

En première ligne, la personne aux fourneaux mais aussi son entourage, souvent proche du barbecue mais inattentive. Une situation particulièrement risquée pour les enfants, qui se trouvent à hauteur du feu. A l'avenir pensez donc à garder vos proches à une bonne distance de sécurité !

 

Brûlures : comment réagir

Votre grillade a tourné au roussi ? Un seul réflexe : refroidissez la plaie en la passant sous l'eau. Diminuer la température de la peau est primordial afin d'empêcher que la brûlure ne s'étende en surface et en profondeur.

Quelques conseils :

Optez pour la règle du triple 20 : laisser couler l'eau en continu pendant 20 minutes, à 20 centimètres de distance, à environ 20 degrés. Evitez un jet trop puissant qui risquerait de décaper la peau. Une fois la plaie refroidie, appliquez une crème hydratante qui joue un rôle de film protecteur et permet à la peau de se régénérer naturellement. Surtout, bannissez les remèdes de grand-mère tels que beurre, huile d'olive ou dentifrice ! Non stériles, ils favorisent l'infection. Or, celle-ci entraine l'aggravation de la brûlure.

 

Quand consulter ?

Dès que le derme (2ème couche de la peau) est touché, il est important de vous faire examiner par un médecin afin qu'il évalue la profondeur de la brûlure. La plaie est alors très douloureuse et souvent surmontée d'une bulle remplie d'eau, qui peut disparaître rapidement.

Consultez absolument si la brûlure : 

  • s'étend sur une large portion du corps : 15% pour un adulte, 10% pour un enfant

  • se trouve sur une zone sensible (tête et cou, main, région du pubis) concerne un bébé ou un enfant de moins de 3 ans est due à un produit corrosif (déboucheur, nettoyant pour four, etc.)

Dans ce cas, amenez le flacon ou l'étiquette.Même si vous vous rendez aux urgences ou que vous appelez l'ambulance, prenez le temps de refroidir la peau sous l'eau, avant de démarrer !

 

A lire aussi

Comment soigner les petites brûlures par l'homéopathie ?
Brûlures, blessures

 

Source

Article réalisé en collaboration avec le Dr Pierre-Michel François, urgentiste.


Haut de page

A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Barbara Delbrouck
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 28/05/2012

Cet article vous a plu ? Faites le savoir :
0 avis

Voir aussi

Vrai - Faux : la maladie de Lyme
Chaleur, humidité, broussailles, herbes hautes sont une aubaine pour les tiques, principaux transmet…
En pleine forme sous le soleil
Les vacances et leurs promesses de détente, de plaisir et de peau hâlée ne doivent pas faire oublier…
Vacances actives ou reposantes ?
L’étymologie de vacances signifie « faire le vide ». Pour y parvenir, on alterne repos et revitalisa…