L'oligothérapie

La médecine par les oligo-éléments
149 avis

Malgré leur présence en très faible quantité dans l'organisme, les oligo-éléments ont une importance primordiale. Ils jouent un rôle de catalyseurs enzymatiques dans les réactions biochimiques de l'organisme. Ils sont nécessaires au fonctionnement de notre corps car ils permettent d'activer les métabolismes, dont l'équilibre définit la santé.

AU SOMMAIRE DE CET ARTICLE
A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Jean-Pierre Roy, Pharmacien
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 14/01/2013

Il y a guère plus de 50 ans, personne n'avait encore la moindre idée de l'utilisation des oligo-éléments en thérapeutique. Aujourd'hui, la plupart des médecins sont convaincus de leur efficacité dans diverses pathologies, et tout particulièrement dans les pathologies fonctionnelles.     

Il faut savoir que l'oligothérapie n'a rien à voir avec l'homéopathie, car même si les doses d'oligo-éléments prescrites sont extrêmement faibles, elles sont tout de même pondérables et loin d'être infinitésimales. Mais, malgré leurs conceptions théoriques et leurs applications pratiques bien différentes, ces deux disciplines thérapeutiques sont parfaitement compatibles et souvent complémentaires.    

Pour simplifier, on peut dire que l'homéopathie (comme l'allopathie, mais d'une façon différente) soigne des maladies ou des troubles bien définis en fonction d'un terrain donné, alors que l'oligothérapie soigne le malade en tant qu'individu global en fonction presque exclusivement de son profil et de son terrain. L'oligothérapie vise avant tout à rééquilibrer un organisme dans sa totalité et à améliorer son fonctionnement général dans sa globalité, selon le type de chaque malade. C'est le docteur Ménétrier, qui, le premier, a codifié cette thérapeutique.

En premier, il a procédé à une classification des grands types de malades selon leurs facteurs héréditaires et leurs antécédents familiaux, leur réceptivité ou leur résistance aux maladies, leur comportement physique, intellectuel, et psychologique, les troubles auxquels ils sont sujets dans chacune des grandes fonctions de l'organisme.

Sa classification distingue quatre grands types de terrains qu'il a baptisé "diathèses" auquel s'ajoute le "syndrome de désadaptation" qui n'est pas en lui-même une diathèse et qui peut soit s'ajouter à l'une d'elle déjà existante, soit orienter un sujet jusqu'alors sain vers telle ou telle diathèse pathologique à l'occasion d'une quelconque "agression" (par exemple physique d'origine microbienne ou psychique).     

Ensuite, il a déterminé, d'une part, les oligo-éléments simples ou associés susceptibles d'agir de façon générale sur chacun de ces terrains, d'autre part les oligo-éléments pouvant entrer en jeu pour réduire certains troubles spécifiques de telle ou telle grande fonction.

 

Oligothérapie : rappels chronologiques

Au début du 20ème siècle, Gabriel Bertrand met en lumière le rôle des biocatalyseurs. Il étudie la composition élémentaire des tissus vivants et les transformations chimiques qui caractérisent leur activité biologique. C'est lui qui crée le terme "oligo-élément".     

Reprenant ses travaux, dès 1932, le Dr Jacques Ménétrier met au point des solutions de différents oligo-éléments et définit une méthode thérapeutique qui bouscule les principes de la médecine officielle. Médecine du terrain, ou fonctionnelle, l'oligothérapie ne s'attaque pas aux symptômes, mais aux causes tissulaires et métaboliques des maladies. Pour le praticien, la réceptivité aux maladies est en rapport avec les échanges organiques.     

En 1942, Jacques MENETRIER réunit, au sein de la Fondation Alexis CARREL, une équipe de médecins et de biologistes. Pressentant l'intérêt que pourrait présenter l'utilisation de ces éléments minéraux en médecine humaine, il va étudier leur incidence thérapeutique et dégager les indications propres à chacun d'eux. Les bases de la médecine fonctionnelle sont jetées.  

 

  • Aluminium (symbole : "Al")   

Troubles cérébraux avec lenteur d'idéation, troubles de la mémoire chez l'enfant et l'adolescent, difficultés de l'endormissement.

Propriétés et indications thérapeutiques :  l'aluminium peut être administré en tant que modificateur de terrain dans les manifestations symptomatiques suivantes :

  • Tous types d'enfants retardés

  • Enfant porteur de trisomie 21

  • Séquelles d'encéphalites vaccinales

  • Atonie   

  L'aluminium Oligosol® est indiqué chez tous les enfants et adolescents dont le développement intellectuel est retardé, et notamment chez ceux dont l'âge mental est inférieur à l'âge réel.

  

  • Argent (symbole : "Ag")

Propriétés et indications thérapeutiques : utilisé au cours d'états infectieux viraux, d'états grippaux, en cas d'aphtes buccaux. L'argent a des propriétés anti-infectieuses et anti-bactériennes.

 

  • Arsenic (symbole : "As")

Propriétés et indications thérapeutiques : utilisé comme modificateur de terrain dans les états de fatigue et de manifestations psychiques et psychosomatiques mineures.  

 

  • Bismuth (symbole : "Bi")

Indications thérapeutiques : il peut être administré dans les amygdalites et les laryngites.

Précaution d'emploi : ne pas utiliser plus de trois jours sans avis médical.

 

  • Cobalt (symbole : "Co")

Propriétés et indications thérapeutiques : le cobalt s'adresse en particulier aux manifestations symptomatiques suivantes :

  • Artérites de jambes, où l'action sur la douleur est particulièrement intéressante

  • Migraines

  • Hypertension, où le cobalt agit sur le facteur nerveux

  • Spasmes artériels, et particulièrement phénomène du doigt mort

  • Acrocyanose

  • Palpitations et angoisses.

 

  •  Cuivre (symbole : "Cu")

Propriétés et indications thérapeutiques : il s'adresse en particulier aux manifestations symptomatiques suivantes :

  • Les maladies infectieuses à virus et plus spécialement la grippe

  • Les maladies infectieuses microbiennes aiguës

  • Les maladies infectieuses microbiennes chroniques, au moment des poussées évolutives

  • Les maladies inflammatoires

  • Polyarthrite rhumatoïde, rhumatisme articulaire aigu

  • Spondylarthrite ankylosante

  • Les affections graves et dégénératives

  • Les troubles de la pigmentation.   

 

  • Cuivre or argent (symbole : "Cu-Au-Ag")     

Antiviral, anti-infectieux local et général et anti-inflammatoire. Il renforce les moyens de défense de l'organisme.

Propriétés et indications thérapeutiques de Cuivre-Or-Argent : il peut être administré en tant que modificateur de terrain dans :

  • Toutes maladies infectieuses aiguës et leurs suites

  • Tous états inflammatoires aigus

  • Tuberculoses évolutives

  • Primo-infection tuberculeuse

  • Furonculose, staphylococcies et streptococcies rebelles, poussées thermiques

  • Leucopénies ou modifications importantes de 1a formule blanche

  • Psychasthénies et états dépressifs accompagnant ou suivant les maladies infectieuses

  • Toutes affections dégénératives (action sur l'état général) et dans les signes pathologiques suivants :

  • Absence d'autodéfense

  • Perte de vitalité générale et intellectuelle

  • Sénescence prématurée.   

 

  •  Fer (symbole : "Fe")   

C'est l'oligo-élément le plus important de l'organisme.

Propriétés et indications thérapeutiques :  pièce maîtresse de l'hémoglobine des globules rouges, le fer contribue directement au transport de l'oxygène dans la circulation sanguine.     

Sa carence provoque de l'anémie, accompagnée d'asthénie. Les besoins alimentaires sont de 10 à 15 mg par jour. Le fer d'origine végétale est peu biodisponible - 5 % d'absorption. Le fer contenu dans la viande, les abats, les poissons est absorbé à 25 %. Des prises répétées sont préférables (à doubler chez la femme enceinte). Pour éviter les phénomènes d'intolérance, on recommande d'y associer de l'acide folique et de la vitamine C.

 

  • Fluor (symbole: "F")

Propriétés et indications thérapeutiques : le fluor peut être administré en tant que modificateur de terrain dans les manifestations consécutives à un trouble du métabolisme calcique :

  • Prophylaxie de la carie dentaire

  • Retards de calcification

  • Caries à répétition

  • Dystrophystrophies osseuses

  • Hyperlaxités ligamentaires

  • Troubles de la statique et modifications pathologiques des courbures vertébrales chez l'enfant et l'adolescent

  • Toutes ostéoporoses

  • Maladie de Paget (en association avec d'autres catalyseurs métalliques).

 

  • Iode (symbole: "I")

Propriétés et indications thérapeutiques : l'iode peut être administré en tant que modificateur de terrain dans :

  • Le syndrome pré-basedowien : nervosisme, trémulation, hyperémotivité, variations tensionelles, légère élévation du métabolisme de base avec variations

  • Les hypothyroïdies

  • Les manifestations neuro-arthritiques de la cinquantaine s'accompagnant de dysthyroïdie     

L'utilisation conjointe d'autres catalyseurs métalliques est ici indispensable. C'est grâce en effet seulement à une telle association thérapeutique que sera réalisée la médication complète et régulatrice de ces divers "terrains".

 

  • Lithium (symbole: "Li")     

Médication des troubles du psychisme mineur et de l'affectivité.

Propriétés et indications thérapeutiques, utilisés lors de :

  • Troubles de l'humeur et du comportement, troubles de l'adaptation familiale et professionnelle,

  • Nervosisme, irritabilité, agressivité,

  • Agitation, inhibition,

  • Anxiété, angoisse,

  • Prurits liés à une manifestation psychosomatique

  • Chez l'enfant: troubles du caractère et de l' adaptation familiale ou scolaire, instabilité

  • Chez le vieillard : troubles du comportement social et de l'affectivité, agressivité, anxiété, perturbations cérébrales consécutives à la sclérose vasculaire     

La faible concentration en ion lithium autorise l'emploi de lithium Oligosol sans surveillance biologique particulière et, plus précisément, sans contrôle de la lithiémie.     

Examen préliminaire cardiologique ou rénal inutile par contre, elle ne saurait justifier son utilisation dans les affections neuropsychiatriques sévères où l'effet thérapeutique est lié à un apport lithique massif.

 

  • Magnésium (symbole : "Mg")

Propriétés et indications thérapeutiques :     

Le magnésium peut être administré en tant que modificateur de terrain dans :

  • Tous les troubles en rapport avec la perméabilité des membranes : gonflement cellulaire, certaines obésités, constipation chronique, troubles digestifs et intestinaux (dolicho ou mégacôlon) et chez tous les "colitiques"

  • Tous les troubles relevant d'une mauvaise régulation du métabolisme du calcium et de l'ossification (spasmophilie, sénescence, déminéralisation, décalcification, troubles de la croissance, etc.)

  • Certains états neuro-arthritiques plus ou moins sénescents (algies, névrites, arthroses).

 

Manganèse (symbole: "Mn")

Propriétés et indications thérapeutiques : le manganèse peut être utilisé en tant que modificateur de terrain dans les états arthritiques et les allergies franches :

 

Sur le plan fonctionnel, il est à noter que ces manifestations s'accompagnent le plus souvent de signes prépathologiques tels que :

  • Asthénie matinale (disparaissant à l'effort)

  • Irritabilité, nervosisme, agressivité.     

Ne pas utiliser si tuberculose, affections pulmonaires.  

 

  • Manganèse-Cuivre (symbole: "Mn-Cu")

Propriétés et indications thérapeutiques : Manganèse-cuivre peut être administré en tant que modificateur de terrain dans les :

  • Rhino-pharyngites, otites, sinusites à répétition, phénomènes tubaires

  • Coqueluche

  • Bronchite chronique

  • Fragilité respiratoire chronique

  • Asthme sur terrain bronchitique

  • Réactions lymphatiques du type adénites

  • Entéro-colites gauches, alternance de diarrhée et de constipation.

  • Hyperlaxité ligamentaire et ossification retardée

  • Cystites légères, récidivantes

  • Dysménorrhées du type hypo

  • Dysthyroïdies du type hypo et dans les signes prépathologiques suivants :

  • Fatigabilité physique chronique

  • Fatigabilité intellectuelle, difficulté de concentration et d'attention

  • Pessimisme chronique qui précèdent ou accompagnent le plus souvent les manifestations symptomatiques de ce terrain bien défini.

 

  • Manganèse-Cobalt (symbole : "Mn-Co")

Propriétés et indications thérapeutiques : le complexe Mn-Co peut être administré en tant que modificateur de terrain dans les :

  • Troubles circulatoires des membres inférieurs, artérites

  • Dysesthésies des extrémités, coronarites

  • Troubles digestifs pré et post-prandiaux

  • Colites droites spasmodiques, ulcères gastriques

  • Précordialgies angoissantes, signes anginoïdes

  • Variations tensionnelles

  • Douleurs arthrosiques, maladie de Paget

  • Urémie

  • Paresthésies pharyngées

 

et dans les signes prépathologiques suivants :

  • Anxiété, émotivité

  • Asthénie matinale

  • Déficience de la mémoire qui précèdent ou accompagnent le plus souvent les manifestations symptomatiques de ce terrain bien défini. Ne pas utiliser si tuberculose, affections pulmonaires.  

 

  • Manganèse-Cuivre-Cobalt (symbole: "Mn-Cu-Co")

Propriétés et indications thérapeutiques : ce complexe peut être administré en tant que modificateur de terrain dans toutes les formes d'anémies :

  • Post-grippales

  • Post-infectieuses

  • Hypochromes

  • De la grossesse

  • De la croissance

  • De la puberté

  • De la convalescence     

Ce complexe accélère la réparation de la formule sanguine, et favorise l'autodéfense organique.

 

  • Nickel-Cobalt (symbole: "Ni-Co")

Propriétés et indications thérapeutiques : ce complexe peut être administré en tant que modificateur de terrains dans :

  • Les ballonnements

  • Les lourdeurs digestives

  • Les somnolences postprandiales

 

  • Phosphore (symbole : "P")     

Régule l'excitabilité neuro-musculaire, avec toutes ses manifestations brutales et explosives.

Propriétés et indications thérapeutiques : le phosphore peut être administré en tant que modificateur de terrain dans les manifestations symptomatiques suivantes :

  • La spasmophilie (nerveuse et vasculaire)

  • Les dystrophies osseuses

  • La tétanie

  • Les dysesthésies des membres

  • Les spasmes (principalement respiratoires)

  • L'asthme spasmodique

  • Les troubles circulatoires des extrémités

  • Les états musculaires isolés

  • Dupuytren

  • L'asystolie

  • La sclérodermie et, en général, dans toutes les manifestations en rapport avec un trouble du métabolisme du calcium. Ne pas utiliser si tuberculose aiguë.

 

  • Potassium (symbole : "K")     

Médication des troubles du métabolisme de l'eau et de la régulation de la fonction surrénalienne. Indiqué pour : rétention d'eau, rhumatisme chronique évolutif ; fatigues musculaires, arthroses postménopausiques.     

Dans les algies arthrosiques, en association avec le magnésium, le potassium permet un sevrage total ou quasi-total du traitement antalgique.

Propriétés et indications thérapeutiques : il peut être administré en association avec d'autres catalyseurs, spécifiques des différents terrains en cause, dans :

  • Le rhumatisme chronique

  • L'arthrite post-ménopausique

  • La polyarthrite rhumatoïde

  • L'oligurie

  • Les rétentions hydriques

  • Les myasthénies

 

  • Sélénium (symbole : "Se")     

Le sélénium a des propriétés anti-inflammatoires et antioxydantes. Il intervient dans la synthèse de l'ADN, des hormones thyroïdiennes et des phospholipides membranaires. Ce qui explique sa réputation d'anti-cancéreux et d'anti-vieillissement. Une supplémentation (associée au zinc, à la vitamine E, à la vitamine C et au bêta carotène) est de plus en plus souvent recommandée, en particulier chez les personnes âgées.

Propriétés et indications thérapeutiques : le sélénium est utilisé comme modificateur du terrain dans certaines affections cutanées de type mycose et acné et au cours d'affections musculaires.

  • Neutralise les radicaux libres toxiques pour la cellule,

  • A une action modulatrice sur les processus inflammatoires et immunitaires,

  • Ralentit le processus de vieillissement cellulaire,

  • Protège contre la toxicité des rayonnementsn U.V.

 

  • Soufre (symbole : "S")     

Tropisme respiratoire, articulaire, foie, peau et phanères, migraines.

Propriétés et indications thérapeutiques : le soufre peut être administré en association avec d'autres catalyseurs, spécifiques des différents terrains en cause, dans :

  • Les syndromes allergiques et les dysfonctionnements hépatobiliaires

  • Les syndromes hyposthéniques accompagnés d'insuffisance hépato-biliaire ou d'un certain degré d'allergie (dans l' asthme notamment)

  • Les syndromes neuro-arthritiques s'accompagnant de déficience hépato-biliaire.

 

Zinc (symbole: "Zn")

Propriétés et indications thérapeutiques :    

Peut être administré en tant que modificateur de terrain chaque fois que l'on veut obtenir une action de régulation hypophysaire générale son action devra toutefois être nettement renforcée par d'autres catalyseurs métalliques :

  • En présence d'un dysfonctionnement hypophysogénital

  • En présence d'un dysfonctionnement hypophysopancréatique.     

Le zinc intervient dans tous les métabolismes et dans la synthèse des acides nucléiques. Il est indispensable dans tout ce qui implique une duplication des cellules

  • fertilité, croissance, immunité, cicatrisation. Sa carence se manifeste par des ongles cassants, une vulnérabilité accrue aux infections...     

Le fer et l'aspirine sont des inhibiteurs de l'absorption du zinc. Le zinc est utilisé à des doses plus élevées en dermatologie, grossesse, allaitement. Il est également utilisé comme régulateur endocrinien dans les associations Zinc-Cuivre et Zinc-Nickel-Cobalt.     

Ne pas utiliser si tuberculose évolutive, cancer déclaré.

 

Zinc-Cuivre (symbole: "Zn-Cu")

Propriétés et indications thérapeutiques :     

Peut être administré en tant que modificateur de terrain dans :

  • L'aménorrhée primaire de la jeune fille

  • Le syndrome adiposo-génital infantile

  • Les retards de développement liés à une insuffisance endocrinienne génitale . les incontinences d'urine (de l'enfant)

  • Tous les troubles pubertaires, caractériels ou autres, etc ...     

Ne pas utiliser si tuberculose évolutive et/ou cancer déclaré.

 

Zinc-Nickel-Cobalt (symbole: "Zn-Ni-Co")

Propriétés et indications thérapeutiques :    

Zn-Ni-Co peut être administré en tant que modificateur de terrain dans :

  • Toute dysrégulation glycémique (dans les limites où une atteinte lésionnelle irréversible des îlots de Langerhans n'est pas constituée)     

Les caractéristiques fonctionnelles de ces troubles se traduisent par des phénomènes d'asthénie loin des repas avec sensation de fringale et hypoglycémie passagère.     

A noter que le rôle physiologique de certains oligo-éléments n'est pas encore complètement élucidé et que la liste s'allonge régulièrement. Voici les caractéristiques essentielles des quatre diathèses et du syndrome de désadaptation. Il ne s'agit ici que de schémas directeurs, mais qui vous permettront néanmoins de vous situer.     

On trouve souvent, en effet, dans la réalité des combinaisons plus complexes qui demandent de la part du médecin oligothérapeute finesse, doigté, et jugement.

 

L'oligothérapie : une médecine fonctionnelle

 "Je constatais qu'il n'existait que quatre combinaisons physico-chimiques possibles dans le règne vivant, soit : l'oxydation, la réduction, l'acidification ou l'alcanisation".     

Ces échanges peuvent être influencés par certains oligo-éléments tels le manganèse, le cuivre, l'or, l'argent, le cobalt, le zinc ou le nickel. Le Dr Ménétrier vérifie l'état des malades à partir de prélèvements sanguins. Si le sang est acide et réduit, les malades sont "Manganèse". Ceux dont le sang est alcalin et réduit sont "Manganèse-Cobalt". C'est ainsi qu'il élabore le concept de diathèse.

 

Les cinq diathèses

La classification du Dr Ménétrier est la référence. Elle distingue quatre grands types de terrains ou diathèses, auxquels s'ajoute le "syndrome de désadaptation". Celui-ci peut s'ajouter à l'une d'elles ou orienter un sujet vers telle ou telle diathèse pathologique à l'occasion d'une quelconque "agression" physique, ou psychique.     

Le classement d'un malade dans l'une ou l'autre diathèse dépend de ses facteurs héréditaires, de sa réceptivité ou de sa résistance aux maladies, de son comportement physique, intellectuel et psychologique, des troubles auxquels il est sujet dans chacune des grandes fonctions de l'organisme. Les diathèses portent le nom d'oligo-éléments, ce qui permet au thérapeute d'entreprendre un traitement aussitôt diathèse définie.

 

Diathèse 1 : Manganèse

  • Allergie

  • Oligo-élément régulateur: Manganèse.     

Optimisme, hyperactivité, émotivité. Manifestations morbides de type allergique: maladies de peau, troubles respiratoires, hypertension. Le manganèse est un modificateur de terrain dans les états arthritiques et les allergies franches. Il est indiqué pour les rhumes des foins, les migraines, les allergies alimentaires, l'eczéma allergique.

  

Diathèse 2 : Manganèse-Cuivre

  • Hyposthénie

  • Oligo-élément régulateur: Manganèse-Cuivre.     

Calme, faible résistance à l'effort. Manifestations de type infectieux des voies aériennes supérieures et de la sphère ORL. Le Manganèse-Cuivre est indiqué dans les affections respiratoires allergiques ou infectieuses à répétition, pour l'anémie, l'arthrite récidivante, les otites à répétition, les fatigues physiques et intellectuelles.

 

Diathèse 3 : Manganèse-Cobalt

  • Dystonie

  • Oligo-élément régulateur: Manganèse-Cobalt.     

Amorce du vieillissement. Angoisse, fatigue diurne. Dérèglements du système neurovégétatif : troubles de la circulation, gastro-intestinaux, rhumatismes. Le Manganèse-Cobalt a une action positive sur les états neuro-arthritiques, le système neurovégétatif et les troubles circulatoires. Indiqué pour les troubles circulatoires des membres inférieurs, crampes, troubles digestifs tardifs, colites, varices, hémorroïdes, anxiété, émotivité.

  

Diathèse 4 : Cuivre-Or-Argent

  • Asthénie

  • Oligo-élément régulateur: Cuivre-Or-Argent.    

Vieillissement, perte brutale de vitalité, absence de toute réaction de l'organisme, dépression. Le Cuivre-Or-Argent augmente la résistance aux maladies infectieuses et agit sur les états dépressifs et la fatigue générale. A une action sur tous les états inflammatoires aigus. Indiqué pour le rhume, la grippe, les courbatures, l'asthénie, le rhumatisme articulaire aigu, la polyarthrite chronique, le psoriasis. 

 

Le syndrome de désadaptation :

  • Oligo-éléments régulateurs: Zinc-Cuivre et Zinc-Nickel-Cobalt.     

Le Zinc-Cuivre est relié aux organes génitaux de la femme et de l'homme. Indiqué pour les troubles fonctionnels génitaux : puberté, ménopause, syndrome prémenstruel, incontinence.     

Le Zinc-Nickel-Cobalt est adapté au traitement des états hypophyso-pancréatiques et des états pré-diabétiques. Indiqué pour une digestion lente et difficile, des dysrégulations glycémiques, une hypoglycémie.     

Ces associations de base sont utilisées de façon systématique. Elles sont associées à des oligo-éléments complémentaires, dont l'action est plus spécifique sur un certain nombre de signes et cible davantage l'organe-fonction. Tout est dans l'art subtil de la recherche d'équilibre. L'oligothérapie vise, là en effet, avant tout, à rééquilibrer l'organisme et à améliorer, si nécessaire, son fonctionnement général.

 

L'oligothérapie en pratique

Les différentes formes d'oligothérapie.

A partir de la voie catalytique, où les apports conseillés sont de l'ordre du millionième de gramme, se sont développées deux autres voies :

  • La voie "nutritionnelle" a été tracée par la science de l'alimentation dans les années 50. Elle classe les oligo-éléments en essentiels et non essentiels, définit la fonction de chaque élément simple, décrit les altérations que leur carence entraîne sur la santé et fixe les besoins quotidiens moyens en fonction de conditions particulières, ou de l'âge des individus. Le rapport conseillé est exprimé en milligrammes ou en fractions de milligrammes.

  • La voie "pharmaceutique", plus récente, est fondée sur l'utilisation des oligo-éléments à doses élevées. Le rapport conseillé est de l'ordre du milligramme. Elle est limitée à quelques cas particuliers de la pathologie organique : traitement de l'ostéoporose par le Fluor, ou de l'arthrite psoriasique par le Sulfate de Zinc.

 

Oligo-éléments : présentations et mode d'utilisation

Les oligo-éléments se présentent sous différentes formes spécialisées :

  • Solution buvable en ampoules de 2 ml, sous le nom d'Oligosol (également injectable par voie intramusculaire) et de Granions ; ou avec une mesurette graduée sous le nom d'OligoEssentiel ;

  • Flacons unidoses, Microsol ;

  • Comprimés sublinguaux Oligogranul, Oligophytum, Oligostim, et Suboligol

 

La voie perlinguale est la forme habituelle d'utilisation.

Conserver le liquide pur ou le comprimé sous la langue pendant environ deux à trois minutes permet l'absorption directe des ions catalytiques dans le sang. Le contact avec les sucs digestifs acides entraînerait une certaine dégradation des oligo-éléments.     

Chez le jeune enfant, il suffit de le verser sur un morceau de sucre, dans une cuillère en plastique pour éviter le contact avec un autre métal susceptible d'altérer les oligo-éléments.     

Chez le nourrisson, verser le liquide à l'aide d'un compte-gouttes dans le sillon entre la gencive et la joue en maintenant la tête en position verticale.     

Le meilleur moment pour prendre les oligo-éléments est le matin à jeun. La voie injectable intramusculaire est rarement utilisée. Les oligo-éléments potassium et magnésium, qui semblent avoir un effet plus rapide dans le traitement des phénomènes douloureux arthrosiques, sont parfois prescrits par cette voie.     

La voie locale n'est utilisée que pour l'association Manganèse-Cuivre comme cicatrisant et anti-inflammatoire.

 

Posologie:

Les doses d'oligo-éléments ne varient pas, quels que soit l'âge ou le poids du malade. En revanche, la fréquence des prises et la durée du traitement sont variables.     

Habituellement, la prise d'un oligo-élément ou d'une association tous les deux à quatre jours est suffisante.     

Quand plusieurs oligo-éléments (ou associations) sont nécessaires, les prises sont alternées tout au long de la semaine à raison d'une seule catégorie par jour. Dans certains cas, purement fonctionnels, quelques prises pendant une quinzaine de jours peuvent suffire. Dans les affectionsorgano-fonctionnelles,untraitementprolongédeplusieurs semaines - ou mois - s'avère souvent nécessaire.     

Une parfaite connaissance de l'utilisation des oligo-éléments permet d'obtenir des résultats inattendus par les thérapeutiques classiques qui ne peuvent pas prendre en compte les variations fonctionnelles.     

L'oligothérapie se marie parfaitement à toute autre thérapie. Il n'y a donc pas d'interaction médicamenteuse entre les oligo-éléments et les médicaments allopathiques.


Haut de page

A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Jean-Pierre Roy, Pharmacien
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 14/01/2013

Cet article vous a plu ? Faites le savoir :
149 avis

Voir aussi

Bien manger pour éviter les carences et les déficits
Difficile d’avoir toujours une alimentation parfaite et suffisante en vitamines, minéraux et autres …
Booster son système immunitaire pour prévenir les maladies hivernales
Le froid et les virus sont à nos portes, et notre système immunitaire faiblit. Pas de panique pour a…
Le rôle de la vitamine B8
La vitamine B8 est une vitamine hydrosoluble qui a un rôle essentiel dans la santé de la peau, des m…