Magnésium marin : remettez-vous à flot !

Une cure de magnésium marin pour retrouver la forme
0 avis

Vous êtes fatigué, stressé, irritable ? Vous êtes sujet aux crampes, aux palpitations cardiaques, aux tressautements musculaires ? Votre sommeil est perturbé ? Comme trois français sur quatre, vous souffrez sans doute d’un manque de magnésium. Optez pour une supplémentation en magnésium marin !

AU SOMMAIRE DE CET ARTICLE
A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Emmanuelle Gautier
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 05/09/2018

Le magnésium : un minéral essentiel à la régulation de l’organisme

Le magnésium se fixe majoritairement dans les tissus durs (os, dents) et reste presque indétectable dans le sang : difficile, donc, d’identifier une carence à l’aide d’une prise de sang. Le magnésium participe d’environ 300 réactions métaboliques dans le corps. Régulateur du système cardiaque et nerveux, indispensable à la production et à la libération de l’énergie, il aide l’organisme à résister à la fatigue.

 

Magnésium : les apports journaliers recommandés

Les apports journaliers recommandés en magnésium varient en fonction du sexe, de l’âge et des habitudes de vie. Ces besoins varient ainsi entre 120 et 250 mg par jour chez l’enfant, atteignent 360 mg chez la femme, quand l’homme a, lui, besoin de 420 mg. Les adolescents en pleine croissance, les femmes enceintes ou allaitantes, les sportifs et les plus de 65 ans ont des besoins supérieurs.

 

Stress : briser le cercle vicieux grâce au magnésium

Lorsqu’on est sujet à un stress intense, celui-ci induit une fuite du magnésium dans les urines. En situation de stress, un cercle vicieux s’enclenche : le calcium, mobilisé pour mettre les muscles en tension et accélérer le cœur, chasse le magnésium des cellules. Ce dernier est éliminé par les urines, donc moins disponible, ce qui augmente le niveau de fatigue et de stress.

 

Les symptômes d’un déficit en magnésium

Le déficit de magnésium est la première cause de fatigue. Crampes nocturnes, tensions et douleurs musculaires, vertiges, palpitations cardiaques, fourmillements dans les doigts ou les lèvres, tressautements des paupières, insomnies, sautes d’humeur ou encore anxiété : autant de signes que peut expliquer une carence en magnésium.

 

Le déficit en magnésium est très courant

Le corps ne produisant pas cet oligoélément, c’est en théorie par l’alimentation qu’il doit être fourni. Or nos aliments ne fournissent en moyenne que 224 mg de magnésium par jour*. Résultat : 72 % des hommes et 77 % des femmes ont des apports en magnésium inférieurs aux 2/3 des apports nutritionnels conseillés**. Ils doivent donc se tourner vers un complément alimentaire.

 

Le magnésium marin : naturel et bien toléré

L’eau de mer est naturellement riche en magnésium : 1200 mg par litre. Le magnésium marin qui en est extrait par évaporation et dessalement est le plus naturel qui soit. Il est particulièrement bien toléré par l’organisme. Pour en augmenter la biodisponibilité (c’est-à-dire la capacité à être absorbé par le corps et à atteindre la circulation sanguine), il est recommandé de choisir un supplément contenant de la vitamine B6 ou de la taurine. Demandez conseil à votre pharmacien.

 

Une cure d’attaque au magnésium avant l’hiver

Rien de tel qu’une cure de magnésium marin à l’automne, pour mettre le corps en capacité de faire face aux rigueurs de l’hiver, ou au tout début du printemps, pour reconstituer ses réserves d’énergie. Sous forme d’ampoules ou de comprimés, il est préférable de prendre le magnésium au moment des repas, pour éviter d'éventuels effets laxatifs. En fonction des signes avant-coureurs ressentis, on peut aller jusqu’à trois cures par an, d’un mois au minimum, de trois mois idéalement.

 

Une alimentation riche en magnésium

Les produits de la mer sont particulièrement riches en magnésium. Les algues (laitue de mer, wakamé, kombu…), les fruits de mer, les coquillages, le sel marin gris sont les champions toutes catégories ! Autres sources de magnésium, les graines : courge, lin, noix du Brésil, tournesol, sésame… Parmi les aliments à privilégier figurent aussi la banane et le chocolat noir. Sans compter bien sûr certaines eaux fortement minéralisées, au premier rang desquelles Hépar, Contrex et Badoit.

 

* Source : Inra, 2004.
** Source : Étude SU.VI.MAX (SUpplémentation en VItamines et Minéraux Anti-oXydants) menée en France entre 1994 et 2003 par le Dr Serge Hercberg.


À lire aussi

Le magnésium : pour la forme jusqu’au bout des os !

Le magnesium 

La fatigue 

Le régime anti-fatigue

En forme et sans stress cet hiver


Haut de page

A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Emmanuelle Gautier
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 05/09/2018

Cet article vous a plu ? Faites le savoir :
0 avis

Voir aussi

Une cure de magnésium contre le stress et l'anxiété
À mesure que les vacances s’éloignent, stress et fatigue regagnent du terrain. Il est peut-être temp…
Les règles de base pour profiter des vertus des antioxydants
Les antioxydants sont nos meilleurs alliés pour combattre l’oxydation – donc le vieillissement – de …
Diabétiques : quelles solutions pour gagner en qualité de vie ?
Cette vitamine aux innombrables bienfaits, qualifiée de « vitamine miracle », continue d’être scruté…