Fer

Le rôle du fer
0 avis

Le fer est un oligo-élément essentiel à la vie, sans lui aucune vie n'est possible. Les rôles et effets du fer.

AU SOMMAIRE DE CET ARTICLE
A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Comité éditorial Giphar
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 14/01/2013

Rôles et effets prouvés du fer

Le fer entre dans la composition de l'hémoglobine (il permet de transporter l'oxygène dans le sang); et de la myoglobine (il permet de fixer l'oxygène dans le muscle). Il est utiliser pour prévenir et traiter l'anémie (surtout chez la femme). Il combat la fatigue et stimule les performances physiques et intellectuelles.

 

Carence en fer

L'anémie traduit une carence en fer, les symptomes sont : paleur, palpitations, fatigue, affaiblissement des défenses immunitaires et diminution des performances intellectuelles.

Attention : les femmes en age de procréer, les adolescentes, les enfants en période de croissance, les végétaliens, les athlètes sont souvent carencés en fer.

 

Précautions d'emploi du fer

La supplémentation en fer se fait sous contrôle médical car il peut s'accumuler dans l'organisme et devenir toxique. Maintenir hors de portée des enfants.

La supplémentation peut aggraver des ulcères à l'estomac, les symptomes de la maladie de crohn et les colites ulcéreuses.

Les personnes alcooliques doivent éviter de prendre du fer.

Enfin, il peut diminuer l'absorption d'antibiotiques de la famille des cyclines, quinolone, des médicaments traitant l'osteoporose et les problèmes à la thyroïde.

 

Sources alimentaires du fer

Il se trouve en grande quantité dans le boudin, le foie, la viande rouge, les légumineuses, les huitres, les moules.

Le saviez-vous : le fer animal est beaucoup mieux absorbé que le fer végétal.

 

Formes et dosages du fer

Les compléments alimentaires se présentent sous forme de poudre, de comprimés, de gélules ou de liquide.

Les apports nutritionnels conseillés sont de 9 mg chez un homme, de 12 à 14 mg chez un adolescent, de 16 mg chez une femme, de 25 à 35 mg chez une femme enceinte et de 10 mg chez une femme allaitante.


Haut de page

A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Comité éditorial Giphar
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 14/01/2013

Cet article vous a plu ? Faites le savoir :
0 avis

Voir aussi

Bien manger pour éviter les carences et les déficits
Difficile d’avoir toujours une alimentation parfaite et suffisante en vitamines, minéraux et autres …
Booster son système immunitaire pour prévenir les maladies hivernales
Le froid et les virus sont à nos portes, et notre système immunitaire faiblit. Pas de panique pour a…
Le rôle de la vitamine B8
La vitamine B8 est une vitamine hydrosoluble qui a un rôle essentiel dans la santé de la peau, des m…