Avez-vous fait le plein d’antioxydants ?

Combler ses besoins en antioxydants
7 avis

Les antioxydants, tout le monde en parle. Mais au fond, à quoi servent-ils ? Où les trouve-t-on ? Et, surtout, comment en consommer suffisamment ?

AU SOMMAIRE DE CET ARTICLE
A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Aude Dion
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 19/05/2015

Les antioxydants, à quoi ça sert ?

Les antioxydants permettent de neutraliser les “radicaux libres”, des substances que nous produisons naturellement. Les radicaux libres sont nécessaires pour éliminer les bactéries et nous aider à lutter contre les infections.
Quand deviennent-ils néfastes ? Lorsqu'ils sont produits en large excès et que les antioxydants ne parviennent plus à les éliminer. Leur surproduction entraîne alors des perturbations au niveau des cellules et des tissus et, à terme, favorise un vieillissement accéléré de l’organisme et des maladies comme le diabète, les cancers ou certaines affections cardio-vasculaires et neuro-dégénératives.

 

Où trouve-t-on les antioxydants ?

  • Certains sont synthétisés par nos cellules. Ce sont des enzymes et des petites molecules antioxydantes.

  • D’autres sont apportés par l’alimentation: vitamine E et C, béta-carotène, polyphénols… Et bien d’autres encore ! Ces nutriments se retrouvent principalement dans les fruits et légumes, les huiles végétales, le thé, mais aussi dans le vin et le chocolat.

 

Comment combler ses besoins en antioxydants ?

  • Mangez équilibré

Consommez quotidiennement vos 5 portions de fruits et légumes. Ne faites pas l’impasse sur les huiles végétales, le beurre, le poisson, la viande et les œufs.

  • Faites du sport

L’exercice physique modéré et régulier (2 à 3 fois par semaine) constitue en quelque sorte un “antioxydant indirect”, parce qu’il intensifie la synthèse des enzymes antioxydantes.

  • Fuyez l’excès de radicaux libres

    Limitez les contacts avec les facteurs susceptibles d’entraîner une surproduction de radicaux libres, comme :  

    • les rayons UV

    • la pollution atmosphérique

    • la fumée de cigarette.

 

Compléments alimentaires et supplémentations : faut-il en prendre ?

Si vous êtes en bonne santé, une alimentation riche en antioxydants suffit à en combler vos besoins. Si vous ne pouvez momentanément pas y avoir accès, vous pouvez recourir à des compléments alimentaires, qui apportent des faibles doses d’antioxydants, similaires à celles présentes dans l’alimentation. Attention toutefois aux supplémentations, qui contiennent des doses fortes dites « pharmacologiques » et peuvent provoquer un effet inverse à celui escompté. Elles doivent donc être soigneusement encadrées et ne sont indiquées que dans certaines situations, si vous êtes atteint d’une maladie liée à une production accrue de radicaux libres, par exemple. Demandez d'abord conseil à votre pharmacien.

À lire aussi
Bien vieillir avec les antioxydants
En forme et sans stress cet hiver !


Source
Article réalisé en collaboration avec le Pr Josiane Cillard, professeur en Biologie cellulaire et végétale à l’Université de Rennes 1, Présidente de la Société Française sur les Radicaux Libres.


Haut de page

A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Aude Dion
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 19/05/2015

Cet article vous a plu ? Faites le savoir :
7 avis

Voir aussi

Diabétiques : quelles solutions pour gagner en qualité de vie ?
Cette vitamine aux innombrables bienfaits, qualifiée de « vitamine miracle », continue d’être scruté…
Bien manger pour éviter les carences et les déficits
Difficile d’avoir toujours une alimentation parfaite et suffisante en vitamines, minéraux et autres …
Booster son système immunitaire pour prévenir les maladies hivernales
Le froid et les virus sont à nos portes, et notre système immunitaire faiblit. Pas de panique pour a…