Des stratégies anti-grignotage !

Les solutions contre le grignotage
4 avis

Pas facile de combattre la pulsion du grignotage ! Pourtant, c’est possible. Encore faut-il savoir pourquoi vous avez envie de grignoter. Posez-vous la question et tentez une alternative. 

AU SOMMAIRE DE CET ARTICLE
A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Candice Leblanc
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 08/04/2015

Je grignote parce que je m’ennuie !

C’est l’un des points communs entre grignoter et fumer : on ne le fait pas forcément parce qu’on en meurt d’envie, mais parce que ça tue le temps. Eh oui ! Manger, ça occupe les mains, la bouche, les sens… 

→ L’alternative : occupez-vous autrement. Vous avez le choix : 

  • une tâche ménagère, 

  • une activité physique : une balade, du jardinage, du bricolage, des étirements…, 

  • un loisir créatif : écrire, peindre, tricoter, coudre, etc.

Bref, quelque chose qui, non seulement vous occupe les deux mains, mais vous procure aussi un sentiment d’accomplissement.  

 

Je grignote parce que je suis stressé !

Ou énervé(e) ou triste ou angoissé(e) et vous n’avez envie que d’une chose : manger ! Vous n’êtes pas le (la) seul(e) : grignoter est la stratégie utilisée par la plupart des gens pour combattre le stress

→ L’alternative : à défaut de supprimer vos émotions et ce qui les cause, apprenez à les gérer autrement que via la nourriture. À cet égard, la méditation en pleine conscience est un excellent outil : isolez-vous, posez-vous quelques minutes et fermez les yeux. Concentrez-vous d’abord sur votre respiration. Sentez le trajet de l’air à l’inspiration, puis à l’expiration. Ensuite, faites un « scan corporel »: portez votre attention sur les différentes parties de votre corps, du bout de vos orteils jusqu’au sommet de votre crâne.    

 

Je grignote par gourmandise !

Vous n’avez pas vraiment faim, mais voilà : on vous tend la carte des desserts, vous passez devant l’appétissante vitrine d’une pâtisserie ou ce paquet de bonbons, là, sous votre nez, est juste trop tentant ! 

→ L’alternative : buvez une boisson sans sucre ajouté : un verre d’eau pétillante, une eau aromatisée au citron, un thé, une infusion ou encore un café. Si, après quelques minutes, votre envie est toujours aussi forte, assouvissez-la ! Et quitte à succomber à la tentation, savourez-la pleinement ! Dégustez chaque bouchée, longuement, voluptueusement et sans culpabilité.   

 

Je grignote parce que j’ai faim !

Il est 18 h 30, vous rentrez du boulot. Votre ventre gargouille, vous avez un coup de pompe, la moindre odeur de cuisine vous fait saliver… Pas de doute : ce n’est pas seulement une envie, vous avez vraiment besoin de nourriture ! 

→ L’alternative : il n’y en a pas. Quand on a faim, il faut manger ! Cependant, si l’heure du repas n’est pas encore arrivée, grignotez malin : un bol de soupe, un fruit et/ou un yaourt, un œuf dur, etc. Si vous ne pouvez résister à un morceau de fromage ou à une tranche de saucisson, accompagnez-le toujours de quelques crudités : radis, tomates cerises, bâtonnets de carotte, rondelles de concombre, etc. 

 

À lire aussi

Mincir… sans faim !
Vos couverts influencent votre coup de fourchette !
Comment cuisiner léger ?

Régimes et Eté


Haut de page

A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Candice Leblanc
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 08/04/2015

Cet article vous a plu ? Faites le savoir :
4 avis

Voir aussi

Manger moins sans même y penser !
Les protéines – en particulier animales – et les lipides présentent une densité calorique élevée. Po…
Vous avez besoin de perdre du poids ? Certains objets peuvent vous aider à atteindre vos objectifs !…
Les personnes obèses en France
L'Organisation mondiale de la Santé estime que 600 millions de personnes sont obèses dans le monde. …