Pourquoi les régimes sévères ne marchent pas...

Les régimes draconiens ne fonctionnent pas pour une perte de poids durable
0 avis

Perdre du poids, c’est une chose. Ne pas reprendre tous les kilos perdus, c’en est une autre ! Et dans la grande majorité des cas, nous n’y arrivons pas. Pourquoi ?

AU SOMMAIRE DE CET ARTICLE
A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Candice Leblanc
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 25/02/2013

Après avoir suivi un régime amincissant, 95 % des gens reprennent les kilos perdus, voire davantage, dans les 5 ans qui suivent la fin de leur diète ! C’est particulièrement vrai pour les régimes les plus sévères ou de type protéinés. Voici les trois facteurs principaux qui peuvent expliquer la reprise de poids post-régime.

 

Régimes et frustrations

Votre premier ennemi, c’est… la frustration ! Plus un régime est sévère et restrictif, plus il comporte d’interdits alimentaires, plus il y a de chances qu’il se solde par un échec. Il n’est pas dans la nature humaine de supporter longtemps frustrations et privations. Or, pour perdre du poids durablement, il n’y a pas de secret : il faut modifier ses habitudes. C’est-à-dire manger de tout, mais en quantité raisonnable, et faire de l’exercice physique (quasi) tous les jours… à vie.

 

Stress et nourriture

Deuxième élément qui fait (re)grossir : le stress. Fatigue, vie professionnelle, rupture amoureuse, décès… autant d’événements et de circonstances qui « mettent la pression ». Manger davantage serait la stratégie adoptée par 60 à 75 % de la population pour combattre le stress. Et comme la pulsion du frigo dirige d’abord vers des aliments riches en graisses et/ou en sucres, évidemment, vous grossissez. Les personnes ayant fait ou suivant un régime ont donc tout intérêt à apprendre à gérer leur stress autrement.

 

Des kilos de muscles

Le troisième facteur favorisant la (re)prise de poids, c’est le manque d’exercice physique. En suivant un régime draconien sans faire de sport, vous perdez certes de la graisse, mais aussi et surtout des muscles. Or, les muscles sont les plus gros consommateurs d’énergie de l’organisme. Plus ils sont développés, plus (vite) ils vont puiser dans les réserves de graisses. La pratique régulière et suffisante d’un sport modifie également le métabolisme de base, c’est-à-dire la quantité de calories brûlées par l’organisme au repos. Même en ne faisant rien, un sportif dépense plus d’énergie qu’un sédentaire…

À lire aussi
Maigrir avec le sourire
10 bonnes raisons de faire du sport !


Sources
*Rapport de l’Agence française de sécurité sanitaire de l’alimentation, environnement et travail (Anses), novembre 2010.
*Journal of the American Medical Association, juin 2012.
*Les régimes font maigrir ou grossir ? 311 vérités et mensonges sur la minceur ! De A.-M. Adine et H. Robert, First Editions, février 2011.


Haut de page

A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Candice Leblanc
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 25/02/2013

Cet article vous a plu ? Faites le savoir :
0 avis

Voir aussi

Manger moins sans même y penser !
Les protéines – en particulier animales – et les lipides présentent une densité calorique élevée. Po…
Vous avez besoin de perdre du poids ? Certains objets peuvent vous aider à atteindre vos objectifs !…
Les personnes obèses en France
L'Organisation mondiale de la Santé estime que 600 millions de personnes sont obèses dans le monde. …