Plus de personnes obèses que sous-alimentées !

Plus de personnes qui souffrent de surpoids que de sous-nutrition
0 avis

Actuellement, il y a plus de personnes qui souffrent de surpoids que de sous-nutrition. Le signe d'une baisse de la faim dans le monde? Pas du tout ! Seulement que le reste de la population mange trop …

AU SOMMAIRE DE CET ARTICLE
A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Barbara Delbrouck
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 07/11/2011

Malnutrition : une épidémie mondiale

Chaque soir, 1 milliard de personnes vont se coucher le ventre vide. Au même moment, un milliard et demi de personnes souffrent de surpoids. Ce qui fait 35% de la population mondiale qui mange mal ! Voilà le constat tiré par la Croix Rouge à l'occasion de son rapport annuel sur les catastrophes mondiales.

 

On est foutu, on mange trop !

Le nombre de cas d'obésité a doublé depuis 1980. En cause ? Une plus grande consommation d'aliments très caloriques, riches en graisses et en sucres ainsi que pauvres en vitamines, minéraux et autres micronutriments. Parallèlement à ces mauvaises habitudes alimentaires, l'exercice physique a de moins en moins la cote. Autre constat: la plupart des travailleurs passent leur journée assis face à leur ordinateur. Autrefois cantonné aux pays riches, ce problème se répand de façon spectaculaire dans les pays en développement.

 

L'obésité et ses dégâts collatéraux

Mais finalement, le surpoids ne pose-t-il pas qu'un problème d'esthétique? Au contraire! L'obésité s'accompagne d'une augmentation du risque de plusieurs maladies:

  • les maladies cardiovasculaires,

  • le diabète,

  • les troubles musculo-squelettiques, en particulier l'arthrose.

Elle est également considérée comme l'un des facteurs de risque de certains cancers, notamment ceux du sein et du colon. Responsable de la mort d'environ 2,4 millions de personnes chaque année, l'excès de nourriture tue actuellement plus que la famine!

 

Manger sain

Bonne nouvelle, il suffit de quelques bonnes habitudes pour éviter ces risques!

  • consommez davantage de fruits et légumes, de légumes secs (poids secs, lentilles), de céréales complètes et de noix;

  • limitez votre consommation de sucre;

  • limitez l'apport énergétique provenant de la consommation de graisses, particulièrement des graisses dites « saturées » que l’on trouve dans les viandes grasses, le beurre, la mayonnaise, la majorité des sauces, les fromages ;

  • pratiquez une activité physique régulière.

 

À lire aussi

Comment équilibrer son alimentation ?

Dix bonnes raisons de faire du sport

 

Source

www.ifrc.org/publications/world-disasters-report/wdr2011/

http://www.who.int/mediacentre/factsheets/fs311/fr/


Haut de page

A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Barbara Delbrouck
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 07/11/2011

Cet article vous a plu ? Faites le savoir :
0 avis

Voir aussi

Manger moins sans même y penser !
Les protéines – en particulier animales – et les lipides présentent une densité calorique élevée. Po…
Vous avez besoin de perdre du poids ? Certains objets peuvent vous aider à atteindre vos objectifs !…
Les personnes obèses en France
L'Organisation mondiale de la Santé estime que 600 millions de personnes sont obèses dans le monde. …