L’obésité : une menace pour le dos !

L'excès de poids entraine des maux de dos
0 avis

Une étude l’atteste : surpoids et obésité peuvent avoir de désastreuses conséquences sur l’état de notre colonne vertébrale. Encore une bonne raison pour surveiller notre alimentation !

AU SOMMAIRE DE CET ARTICLE
A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Antoine Collard
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 12/03/2012

Votre dos est douloureux ? La cause de vos maux est peut-être à chercher du côté de votre balance. Si vous faites partie des 40% de Français qui connaissent un excès de poids, ce dernier pourrait en être la source.

 

Un lien clair entre poids et mal de dos

En étudiant un échantillon de 2600 personnes, des scientifiques viennent de confirmer le lien de cause à effet entre poids excessif et problèmes lombaires (bas de la colonne). Leur constat : les personnes qui présentent une surcharge pondérale1 sont beaucoup plus nombreuses à être atteintes d’une « dégénérescence des disques lombaires ». Le surpoids augmenterait de 30% le risque d’en souffrir et l’obésité de 79% !

 

Des problèmes de dos très douloureux

Les disques inter-vertébraux sont des structures arrondies formées de tissus gélatineux, situées entre nos vertèbres lombaires (celles du bas du dos). Les disques jouent le rôle d’amortisseur entre les vertèbres et permettent la mobilité de la colonne vertébrale. Leur dégénérescence survient, normalement, avec l’âge. Les disques se tassent, se déshydratent, perdent de leur souplesse... La qualité de l’amortissement se dégrade, ce qui peut provoquer les classiques mais handicapantes douleurs dans le bas du dos. Mais le surpoids pourrait précipiter ce phénomène : il ferait peser une charge supplémentaire sur la colonne, augmentant la pression sur les disques lombaires.

 

L’obésité : le mal du siècle !

Le mal de dos n’est évidemment pas la seule conséquence possible d’un excès de poids. Ce dernier est un facteur de risque important pour de nombreuses affections comme le diabète, l’hypertension artérielle, les maladies cardiovasculaires, l’usure prématurée des articulations... Et la liste est encore longue. Dernier chiffre de l’OMS : 2,6 millions de décès par an dans le monde seraient directement liés à l’obésité. De quoi chercher à l’éviter en agissant sur ses deux causes principales : alimentation trop riche et sédentarité !

 

1 On parle de surpoids lorsque l’indice de masse corporelle (IMC) d’une personne, obtenu en divisant son poids (en kg) par sa taille (en cm) au carré et en multipliant le résultat par 10 000, est supérieur à 24,9. Lorsqu’il dépasse 30, on parle d’obésité.

 

À lire aussi

Enfants : comment prévenir l'obésité ?
Dos : un ballon qui vous veut du bien

 

Sources

*Dino Samartzis, Jaro Karppinen, Danny Chan et al. : “The Association of Lumbar Intervertebral Disc Degeneration on MRI in Overweight and Obese Adults: A Population-Based Study.”. Arthritis & Rheumatism; Published Online: January 30, 2012 (DOI: 10.1002/art.33462).*Organisation Mondiale de la Santé (OMS), obésité et surpoids, Mars 2011*Rapport de l’Inserm sur l’obésité


Haut de page

A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Antoine Collard
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 12/03/2012

Cet article vous a plu ? Faites le savoir :
0 avis

Voir aussi

Manger moins sans même y penser !
Les protéines – en particulier animales – et les lipides présentent une densité calorique élevée. Po…
Vous avez besoin de perdre du poids ? Certains objets peuvent vous aider à atteindre vos objectifs !…
Les personnes obèses en France
L'Organisation mondiale de la Santé estime que 600 millions de personnes sont obèses dans le monde. …