Champignon

CORTINARIUS ORELLANUS

A PROPOS DE CETTE FICHE
Rédigé par : Comité éditorial Giphar
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 03/08/2011
0 avis
GÉNÉRALITÉ
Nom commun : Le Cortinaire couleur de Rocou ou Cortinaire des montagnes
Indications Toxicité, Comestibilité : mortel

Déscriptif

- Chapeau fauve, rouge brique à roux vif, fibrillo-feutré à squamuleux ; - Lames espacées, larges, jaunâtre rouillé ; - Sporée rouill ; - Pied fauvâtre à brun roux, fibrilleux, cylindrique et élancé, un peu radicant. Il porte une cortine blanche ocrée qui disparait rapidement ; - Chair pâle, jaunâtre, à odeur de rave.

Classification

Ordre des Cortinariales Famille des Cortinariacées

Comestibilité

Champignon MORTEL ! Intoxication par syndrome orellanien. En raison de leur toxicité extrêmement sournoise et du faible recul quant à la connaissance scientifique de leur toxicologie, il est fortement déconseillé de goûter à toute espèce de Cortinaire.

Taille

Chapeau jusqu'à 8 cm de diamètre; pied pouvant atteindre 9 cm de hauteur.

Où et quand le trouve-t-on ?

En été et en automne dans les bois siliceux surtout de chênes en moyenne montagne, plus rarement en plaine (espèce acidophile et thermophile).

Confusions possibles

Le cortinaire couleur de Rocou peut être confondu avec : - Le cortinaire sanguin (Dermocybe sanguinea), toxique - Le faux cortinaire des montagnes (Cortinarius orellanoides Hy), toxique

Le conseil de votre pharmacien

La toxicité de ce champignon est extrêmement sournoise. En effet les symptômes apparaissent en général un à cinq jours après l'ingestion et parfois jusqu'à trois semaines après d'où la difficulté de faire la relation entre ces symptômes et un repas ... La mise en évidence de cette intoxication date des années 50. - Nausées et vomissements (75% des cas); - Douleurs abdominales et lombaires (45% des cas); - Oligurie puis anurie; L'intoxication peut déboucher sur une atteinte rénale gravissime avec destruction du rein necessitant un rein artificiel à vie (dialyse) ou une greffe de rein. L'issue peut être fatale.

Sources

http://amanites.fr - Yann Richard
Guide des Champignons de France et d'Europe (R. Courtecuisse, B. Duhem)
Guide Nathan : reconnaître les champignons
Guide vert Solar : les Champignons de France
A PROPOS DE CETTE FICHE
Rédigé par : Comité éditorial Giphar
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 03/08/2011
Cet article vous a plu ? Faites le savoir :
0 avis