Champignon

BOLETUS RADICANS (B. ALBIDUS)

A PROPOS DE CETTE FICHE
Rédigé par : Comité éditorial Giphar
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 03/08/2011
0 avis
GÉNÉRALITÉ
Nom commun : Le Bolet blanchâtre
Indications Toxicité, Comestibilité : toxique

Déscriptif

- chapeau épais, blanchâtre puis grisâtre, plus ou moins tacheté de verdâtre ou de rose à maturité; - cuticule sèche et finement veloutée; - chair épaisse, blanchâtre, bleuissant rapidement à la cassure puis pâlissant; - tubes et pores jaune clair puis verdâtre, bleuissant au toucher; - pied très épais et droit, jaune citron pâle, réticulé en haut du pied, parfois prolongé d'une pointe radicante; - odeur plutôt désagréable et saveur très amère.

Classification

Ordre des Bolétales Famille des Bolétacées

Comestibilité

Toxique ! Toxicité par syndrome résinoïdien

Taille

chapeau pouvant atteindre 20 cm, pied jusqu'à 12 cm de hauteur et 7 de diamètre.

Où et quand le trouve-t-on ?

de août à septembre dans les taillis et les forêts de feuillus en terrains neutres ou calcaires.

Confusions possibles

Le bolet blanchâtre peut être confondu avec : - Le bolet à beau pied (Boletus calopus), non comestible - Le bolet à pied rouge (Boletus erythropus), non comestible - Le bolet de Fechtner (Boletus fechtneri), comestible

Le conseil de votre pharmacien

Ce champignon doit être évité car il est extrêmement amer et serait responsable de sévères gastro-entérites (quelques minutes à quelques heures après l'ingestion avec troubles gastro-intestinaux violents et douloureux accompagnés de nausées, vomissements et diarrhées). La présence d'un seul spécimen au milieu d'un panier de champignon rend l'ensemble inconsommable.

Sources

http://amanites.fr - Yann Richard Guide des Champignons de France et d'Europe (R. Courtecuisse, B. Duhem) Guide Nathan reconnaître les champignons Guide vert Solar les Champignons de France
A PROPOS DE CETTE FICHE
Rédigé par : Comité éditorial Giphar
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 03/08/2011
Cet article vous a plu ? Faites le savoir :
0 avis