Champignon

AMANITA PHALLOIDES

A PROPOS DE CETTE FICHE
Rédigé par : Comité éditorial Giphar
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 03/08/2011
0 avis
GÉNÉRALITÉ
Nom commun : L'Amanite phalloïde ou 'oronge ciguë verte' ou 'oronge verte'
Indications Toxicité, Comestibilité : mortel

Déscriptif

C'est un champignon à 'LAMELLES BLANCHES + ANNEAU BLANC + VOLVE EN SAC BLANCHE'.

- Le chapeau est d'abord globuleux à conique, puis aplati, à bords lisses, de couleur vert pâle à olive, parfois jaunâtre, grisâtre ou même blanc finement rayé radialement.

- Les lames sont de couleur blanche, parfois à reflets verdâtres, libres, fines et serrées. Les spores sont blanches.

- L'anneau est gros, de couleur blanche, parfois à reflets verdâtres, habituellement membraneux chez les sujets jeunes. Attention, il disparaît parfois complètement, mangé par les limaces.

- Le pied est droit, cylindrique, souvent lisse mais parfois chiné de vert ; il se termine par un bulbe englobé dans une volve, en forme de sac, de couleur blanche. Le pied se détache du chapeau par une cassure franche.

- En vieillissant, l'amanite phalloïde dégage une odeur de rose fanée.

Classification

Ordre des Amanitales Famille des Amanitacées

Comestibilité

Champignon MORTEL ! Toxicité par syndrome phalloïdien L'amanite phalloïde est un champignon toxique à risque mortel. 90% des intoxications mortelles par les champignons sont dues en France à Amanita phalloïdes.

Taille

chapeau jusqu'à 15 cm de diamètre, pied jusqu'à 20 cm avec un diamètre de 1 à 3 cm.

Où et quand le trouve-t-on ?

L'amanite phalloïde pousse de Juillet à Octobre dans les sous-bois des forêts de charmes, de chênes, de hêtres ou de conifères. On peut parfois le trouver dans les prés, à l'orée des bois.

Confusions possibles

L'amanite phalloïde peut être confondue avec de nombreux champignons, à chapeau blanc verdâtre ! - Avec des champignons sans anneau comme la russule verdoyante (Russula virescens), ou la volvaire remarquable (Volvaria speciosa). - Avec des champignons avec anneau comme l'amanite printanière (Amanita verna), l'amanite vireuse (Amanita virosa), l'agaric jaunissant (Agaricus xanthoderma) ou encore la lépiote pudique (Lepiota Pudica). Soyez donc très vigilants quand vous ramassez des champignons.

Le conseil de votre pharmacien

L'intoxication par Amanita phalloides est caractérisée par une gastroentérite, violente, à démarrage brutal, avec des vomissements. Le temps d'incubation avant que n'apparaissent les premiers signes de l'intoxication est compris généralement entre 6 et 12 heures mais peut aller jusqu'à 48 heures. Cette intoxication nécessite une hospitalisation en urgence pour réhydratation, lavage d'estomac (en début d'intoxication) et traitement médicamenteux. Si vous avez mangé des champignons et que vous avez le moindre doute sur leur toxicité, prenez immédiatement contact avec le centre antipoison le plus proche de votre domicile.

Sources

http://amanites.fr - Yann Richard Guide des Champignons de France et d'Europe (R. Courtecuisse, B. Duhem) Guide Nathan reconnaître les champignons Guide vert Solar les Champignons de France

A PROPOS DE CETTE FICHE
Rédigé par : Comité éditorial Giphar
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 03/08/2011
Cet article vous a plu ? Faites le savoir :
0 avis