Champignon

AMANITA PANTHERINA

A PROPOS DE CETTE FICHE
Rédigé par : Comité éditorial Giphar
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 03/08/2011
0 avis
GÉNÉRALITÉ
Nom commun : L'Amanite panthère
Indications Toxicité, Comestibilité : toxique

Déscriptif

- Chapeau globuleux puis nettement aplani, fragile, de couleur brune plus ou moins foncée et recouvert de nombreuses «verrues» sèches et bien blanches; marge nettement striée ; - Lames blanches, serrées et libres ; - Sporée blanche ; - Pied élancé, blanc, bulbeux à la base, plus mince au sommet, portant un anneau membraneux large et pendant ; à la base, volve formant un bourrelet floconneux sur le bulbe surmontée de braceletes hélicoïdaux ; - Chair blanche, mince et fragile, à odeur douce à âcre avec une faible odeur de radis.

Classification

Ordre des Amanitales Famille des Amanitacées

Comestibilité

Toxicité par syndrome panthérinien et muscarinien.

Taille

Chapeau de 10 cm environ ; pied jusqu'à 10 centimètres.

Où et quand le trouve-t-on ?

En été et en automne sous les feuillus et les conifères partout en France.

Confusions possibles

L'amanite panthère peut être confondue avec : - L'amanite jonquille (Amanita gemmata), toxique - L'amanite rougissante (Amanita rubescens), comestible - L'amanite engainée (Amanita vaginata), comestible - L'amanite épaisse (Amanita spissa), sans intérêt

Le conseil de votre pharmacien

Les troubles provoqués par ce champignon apparaissent très tôt et touchent différents organes entrainant des troubles digestifs ainsi que de graves atteintes nerveuses et psychiques accompagnées de troubles hallucinatoires.

Sources

http://amanites.fr - Yann Richard Guide des Champignons de France et d'Europe (R. Courtecuisse, B. Duhem) Guide Nathan reconnaître les champignons Guide vert Solar les Champignons de France
A PROPOS DE CETTE FICHE
Rédigé par : Comité éditorial Giphar
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 03/08/2011
Cet article vous a plu ? Faites le savoir :
0 avis