Champignon

AMANITA CAESAREA

A PROPOS DE CETTE FICHE
Rédigé par : Comité éditorial Giphar
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 03/08/2011
0 avis
GÉNÉRALITÉ
Nom commun : L'Amanite des Césars ou Oronge
Indications Toxicité, Comestibilité : comestible

Déscriptif

- chapeau charnu, épais, hémisphèrique puis convexe, d'un beau jaune-orangé; la marge est striée; - lames larges, libres et serrées, jaune vif; - sporée blanche; - pied charnu et robuste, jaune doré, portant un ample anneau jaune membraneux persistant; - à la base du pied, une large volve engainante, blanche.

Classification

Ordre des Amanitales Famille des Amanitacées

Comestibilité

Excellent comestible

Taille

chapeau de 10 à 20 cm environ; pied pouvant atteindre 10 à 20 cm de hauteur.

Où et quand le trouve-t-on ?

de juillet à octobre dans les bois de feuillus (sous les chênes et les châtaigners), parfois sous les conifères, sur des terrains secs et siliceux.

Confusions possibles

L'amanite des Césars peut être confondue avec : - L'amanite tue-mouche (Amanita muscaria), toxique - L'amanite jaune ou safran (Amanita crocea), comestible - La russule dorée (Russula aurata), comestible

Le conseil de votre pharmacien

L'Oronge, le Champignon servi à la table des Césars, est une espèce excellente (en fait la seule amanite que l'on peut manger cru !) aimant beaucoup la chaleur et le soleil et donc principalement méridionale même si on l'observe dans l'ouest de la France.

Sources

http://amanites.fr - Yann Richard Guide des Champignons de France et d'Europe (R. Courtecuisse, B. Duhem) Guide Nathan reconnaître les champignons Guide vert Solar les Champignons de France
A PROPOS DE CETTE FICHE
Rédigé par : Comité éditorial Giphar
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 03/08/2011
Cet article vous a plu ? Faites le savoir :
0 avis