Champignon

AMANITA ASTEROPUS

A PROPOS DE CETTE FICHE
Rédigé par : Comité éditorial Giphar
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 03/08/2011
0 avis
GÉNÉRALITÉ
Nom commun : L'Amanite à bulbe étoilé
Indications Toxicité, Comestibilité : non comestible

Déscriptif

- chapeau d'abord globuleux puis étalé; cuticule lisse, glabre, jaune ochracé tendant vers le roux avec l'âge; - lames blanc crême, larges et ventrues; - sporée blanche; - pied cylindrique pelucheux sous l'anneau; volve jeunâtre collée sur le bulbe basal; le bulbe (de 3 à 5 cm) a tendance à se fissurer longitudinalement en étoile en 3 ou 4 lobes; - chair blanche à odeur de rave.

Classification

Ordre des Amanitales Famille des Amanitacées

Comestibilité

A éviter

Taille

chapeau de 8 à 15 cm environ; le pied peut mesurer 5 à 13 cm.

Où et quand le trouve-t-on ?

en été et en automne dans les bois de conifères.

Confusions possibles

L'amanite à bulbe étoilé peut être confondue avec : - L'amanite phalloïde (Amanita phalloides), mortelle - L'amanite citrine (Amanita citrina), sans intérêt - L'amanite jonquille (Amanita gemmata), toxique - L'amanite porphyre (Amanita porphyria), sans intérêt - L'amanite fauve (Amanita fulva), comestible

Le conseil de votre pharmacien

Cette amanite américaine proche de l'amanite citrine a été découverte pour la première fois dans le Sud-Ouest de la France dans les années 50. Elle ne présente aucun intérêt culinaire et se reconnait aux fissures longitudinales qui se forment au niveau du bulbe.

Sources

http://amanites.fr - Yann Richard Guide des Champignons de France et d'Europe (R. Courtecuisse, B. Duhem) Guide Nathan reconnaître les champignons Guide vert Solar les Champignons de France
A PROPOS DE CETTE FICHE
Rédigé par : Comité éditorial Giphar
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 03/08/2011
Cet article vous a plu ? Faites le savoir :
0 avis