SYNDROME PANTHERINIEN

Les symptômes et les traitements du syndrome pantherinien
0 avis

Principaux champignons responsables de cette intoxication :
Amanite panthère (Amanita pantherina), Amanite tue-mouches (Amanita muscaria), Amanite jonquille (Amanita gemmata)

AU SOMMAIRE DE CET ARTICLE
A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Comité éditorial Giphar
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 21/11/2012

Toxine(s) en cause dans le syndrome pantherinien

  • Muscimol ;

  • Acide iboténique ;

  • Muscazone ;

  • Pilzatropine ainsi que des substances hallucinogènes.

Ces molécules sont particulièrement toxiques pour les mouches.

 

syndrome pantherinien : signes cliniques

Les troubles apparaissent très tôt (1 à 2 heures après l'ingestion) et n'entrainent pas la mort.

  • Sudation ;

  • Diminution de la sécrétion salivaire ;

  • Excitation ;

  • Tachycardie avec hypertension ;

  • Crampes ;

  • Mydriase ;

  • Hyperpnée ;

  • Sommeil général (caractérisé à l'EEG).

Ces manifestations peuvent être compliquées par l'action des molécules hallucinogènes et aphrodisiaques présentent dans ces champignons.

 

Traitement :

  • Stimulant cardiaque et médicaments nerveux (calmants, barbituriques, ...)

  • Réhydratation du malade.

 

L'amanite panthère peut être mortelle !


Haut de page

A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Comité éditorial Giphar
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 21/11/2012

Cet article vous a plu ? Faites le savoir :
0 avis

Voir aussi

Les symptômes et les traitements du syndrome résinoïdien
Principaux champignons responsables de cette intoxication :Tricholome tigré (Tricholoma pardinum), E…
Les symptômes et les traitements du syndrome psilocybien
Principaux champignons responsables de cette intoxication :...
Champignon responsable de cette intoxication : Tricholome doré = Bidaou (Tricholoma auratum)