SYNDROME HEMOLYTIQUE

Les symptômes et les traitements du syndrome hémolytique
0 avis

Principaux champignons responsables de cette intoxication :..

AU SOMMAIRE DE CET ARTICLE
A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Comité éditorial Giphar
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 21/11/2012

Principaux champignons responsables de cette intoxication : Amanite rougissante (Amanita rubescens), Amanite fauve (Amanita fulva), Helvelle crépue (Helvella crispa) et autres helvelles, Morille commune (Morchella esculenta), Morille des jardins (Morchella hortensis), Morille ronde (Morchella rotunda) et autres morilles, Morillon (Mitrophora semilibera).

 

Toxine(s) en cause dans le syndrome hémolytique

Glycoprotéïnes hémolytiques et thermolabiles (détruites par la chaleur à partir de 70°C). L'intoxication se produit lors de la consommation de champignons crus ou mal cuits.

 

Syndrome hémolytique : signes cliniques

Symptômes le plus souvent digestif :

  • Nausées ;

  • Vomissements.Ces symptômes peuvent s'accompagner d'une destruction des globules rouges pouvant entraîner des complications.

 

Traitement du syndrome hémolytique

Uniquement symptômatique.


Haut de page

A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Comité éditorial Giphar
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 21/11/2012

Cet article vous a plu ? Faites le savoir :
0 avis

Voir aussi

Les symptômes et les traitements du syndrome résinoïdien
Principaux champignons responsables de cette intoxication :Tricholome tigré (Tricholoma pardinum), E…
Les symptômes et les traitements du syndrome psilocybien
Principaux champignons responsables de cette intoxication :...
Champignon responsable de cette intoxication : Tricholome doré = Bidaou (Tricholoma auratum)