SYNDROME COPRINIEN

Les symptômes et les traitements du syndrome coprinien
0 avis

Quelles risques?

AU SOMMAIRE DE CET ARTICLE
A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Comité éditorial Giphar
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 21/11/2012

Principaux champignons responsables de cette intoxication : Coprin noir d'encre (Coprinus atramentarius), Coprin micacé (Coprinus micaceus)

 

Toxine(s) en cause dans le syndrome coprinien

Dérivé cyclopropulglutamique

 

Syndrome coprinien : signes cliniques

Réaction spectaculaire lors de la consommation simultanée d'alcool et même 3 à 4 semaines après l'ingestion des champignons (identique à l'effet antabuse lié à certains traitements de desintoxication alcoolique).Syndrome cardio-vasculaire se traduisant par :

  • Rougeur faciale intense ;

  • Troubles cardiaques (forte accélération du rythme) ;

  • Malaises (suffocation, bouffées de chaleur) .Un effet spectaculaire donc mais généralement sans gravité sauf chez les personnes cardiaques.

 

Traitement du syndrome coprinien

Ne pas consommer d'alcool pendant quelques semaines.


Haut de page

A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Comité éditorial Giphar
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 21/11/2012

Cet article vous a plu ? Faites le savoir :
0 avis

Voir aussi

Les symptômes et les traitements du syndrome résinoïdien
Principaux champignons responsables de cette intoxication :Tricholome tigré (Tricholoma pardinum), E…
Les symptômes et les traitements du syndrome psilocybien
Principaux champignons responsables de cette intoxication :...
Champignon responsable de cette intoxication : Tricholome doré = Bidaou (Tricholoma auratum)