LES DIFFERENTES INTOXICATIONS

0 avis

Les champignons, un danger ?

A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Comité éditorial Giphar
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 21/11/2012

 

Outre les risques parfois graves liés à la consommation de champignons toxiques, certains champignons (certains bolets, des chanterelles,...) s'avèrent être d'excellents accumulateurs de métaux lourds et de Césium radioactif (issu de Tchernobyl).
Le CRIIRAD recommande d'ailleurs toujours de contrôler la radioactivité de certaines denrées issues des milieux forestiers en provenance de certaines régions de France ou d'Europe. CRIIRAD : Commission de Recherche et d'Information Indépendantes sur la Radioactivité. Contamination des sols par le césium 137 en France et sur une partie de l'Europe. Ainsi, la pénurie française de champignons, pour cause de sécheresse, se traduit encore dans les grandes surfaces par un afflux considérable de champignons sauvages à bas prix (chanterelles en particulier) en provenance de Russie et des anciennes républiques soviétiques. Autrement dit, des tonnes de champignons copieusement "tchernobilés" se retrouvent dans nos assiettes or la rémanence de la radioactivité perdure pendant des siècles. 

Nous vous conseillons donc de consommer les champignons avec modération (particulièrement le bolet bai, les laccaires, les chanterelles) et plutôt de façon saisonnière en évitant ceux poussant le long des routes (pollution en plus par les gaz d'échappement). En cas de doute, ne consommez pas !


Haut de page

A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Comité éditorial Giphar
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 21/11/2012

Cet article vous a plu ? Faites le savoir :
0 avis

Voir aussi

Les symptômes et les traitements du syndrome résinoïdien
Principaux champignons responsables de cette intoxication :Tricholome tigré (Tricholoma pardinum), E…
Les symptômes et les traitements du syndrome psilocybien
Principaux champignons responsables de cette intoxication :...
Champignon responsable de cette intoxication : Tricholome doré = Bidaou (Tricholoma auratum)