Le potimarron, un légume caméléon !

Le potimarron un aliment bon pour la santé
0 avis

Sucré ou salé, cru ou cuit, avec ou sans peau, le potimarron se cuisine facilement et à toutes les sauces ! De plus, il est très intéressant d’un point de vue santé.

AU SOMMAIRE DE CET ARTICLE
A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Candice Leblanc
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 01/01/2017

Le potimarron fait partie de la grande famille des cucurbitacées, qui compte notamment les courges, les citrouilles, les concombres ou encore les melons. En cuisine, c’est un légume hyper pratique ! Il est bon marché et se trouve facilement dans le commerce. Au frais et à l’abri de la lumière, il se conserve pendant des semaines. Et contrairement à ses cousines les courges, la peau cuite du potimarron est comestible. Il n’est donc pas toujours nécessaire de l’éplucher quand on le cuisine.   

 

Effet bonne mine avec le potimarron !

Ce légume d’hiver est bien complet au niveau nutritionnel. Comme les carottes, sa belle couleur orange est due aux nombreux bêtacarotènes (vitamine A) qu’il contient. Consommés régulièrement et en suffisance, ces puissants antioxydants ont un effet « bonne mine » et préparent la peau au soleil. Pratique si vous partez bientôt aux sports d’hiver !
Le potimarron est aussi riche en fibres (super pour le transit !) et en minéraux : potassium, cuivre, magnésium, fer, etc.

 

Le potimarron : un allié minceur

Le potimarron est aussi une bénédiction pour la ligne, et pas seulement à cause de sa faible valeur énergétique (13 Kcal pour 100 g). Grâce à sa saveur naturellement douce et à la consistance moelleuse de sa chair, il peut remplacer une partie du sucre et du beurre dans une pâtisserie (tarte, gâteaux, etc.), comme en témoigne la recette ci-contre ! De plus, remplacer le beurre d’une recette de cake par de la purée de potimarron permet de conserver celui-ci plus longtemps, sans rancir !

 

Choisir et conserver son potimarron

Le potimarron se trouve facilement dans le commerce de septembre à mars. Choisissez-le bien lourd, avec une peau lisse et sans taches. Ne le mettez pas au frigo, mais conservez-le dans une pièce non chauffée, à l’abri de la lumière (une cave, par exemple). Sa saveur sucrée se renforce avec le temps et sa peau va s’épaissir. Mieux vaut ne pas la consommer si le potimarron a été conservé longtemps.

 

À lire aussi

Pauvres en calories : vive les choux
Le gâteau au yaourt, un gâteau sain

Le citron c'est la santé !


Haut de page

A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Candice Leblanc
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 01/01/2017

Cet article vous a plu ? Faites le savoir :
0 avis

Voir aussi

Quel pain faut-il manger ?
Pain complet, aux céréales, au levain…, lequel choisir si on veut faire attention à sa ligne ou si o…
Nutrition : les vertus de l'ortie
Vous fuyez les orties, ces indésirables compagnes de promenade ? Cette plante sauvage est pourtant e…
Les bienfaits des choux
Les choux sont pauvres en calories et riches en fibres, minéraux et autres vitamines. Il s’agit donc…