Poisson cru : mode d'emploi !

Les règles pour consommer du poisson cru
0 avis

Excellent pour la santé, le poisson cru ne se cuisine pas à la légère ! Quelques précautions sont nécessaires pour éviter les intoxications alimentaires.

AU SOMMAIRE DE CET ARTICLE
A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Élise Dubuisson
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 08/04/2015

Ce n'est un secret pour personne : le poisson présente de nombreux avantages nutritionnels ! Il est riche en protéines, en minéraux et s'il s'agit de saumon, de thon, de sardines ou de maquereaux, il constitue une excellente source d'oméga 3, un acide gras essentiel exerçant un rôle protecteur sur le cœur et les vaisseaux. Selon plusieurs études, les oméga 3 réduiraient le risque de mort subite d'origine cardiaque. Pour tirer un maximum de bienfaits des poissons, l'idéal est de ne pas les cuire. La cuisson pouvant détruire certains nutriments intéressants, comme les vitamines et les minéraux.

 

Poisson cru : quels risques ?

La cuisson ne se contente pas de détruire les nutriments, elle élimine également bon nombre de germes et de parasites. En passant outre cette étape, on s'expose donc plus à ces derniers. Ce qui ne veut pas dire qu'on sera forcément malade : il suffit de bien choisir son poisson et de respecter quelques règles simples pour éviter douleurs abdominales et autres désordres intestinaux.

 

Intoxication alimentaire : vive la chaîne du froid !

Pour se protéger de ce type d'intoxication il convient de faire attention lors de l'achat du poisson et de son transport. N'achetez que du poisson très frais : les coquillages ne doivent pas être ouverts et le poisson ne doit pas sentir trop fort. En cas de doute, changez de menu ! 

Une fois vos emplettes faites, veillez à respecter la chaîne du froid en transportant votre poisson dans un sac isotherme et en limitant au maximum le temps d'attente entre l'achat et le rangement dans un frigo.

 

Poisson cru : en cuisine

Avant de commencer à préparer votre poisson :

  • lavez-vous bien les mains, 

  • nettoyez les ustensiles de cuisine et le plan de travail. 

 

À lire aussi

Listériose : une bactérie dans nos assiettes
Grossesse, toxoplasmose et alimentation
Les troubles digestifs

Des aliments bio... et sans pesticides !


Haut de page

A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Élise Dubuisson
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 08/04/2015

Cet article vous a plu ? Faites le savoir :
0 avis

Voir aussi

Quel pain faut-il manger ?
Pain complet, aux céréales, au levain…, lequel choisir si on veut faire attention à sa ligne ou si o…
Le potimarron un aliment bon pour la santé
Sucré ou salé, cru ou cuit, avec ou sans peau, le potimarron se cuisine facilement et à toutes les s…
Nutrition : les vertus de l'ortie
Vous fuyez les orties, ces indésirables compagnes de promenade ? Cette plante sauvage est pourtant e…