En direct de la ruche : Le miel, aliment sacré !

Les bienfaits du miel sur la santé
0 avis

Le miel, cette douceur qui agrémente nos laits chauds et autres yaourts, était autrefois considéré comme un aliment sacré. Et pour cause, il est aussi bon pour la santé que pour nos papilles !

AU SOMMAIRE DE CET ARTICLE
A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Elise Dubuisson
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 19/05/2015

S’il est un aliment naturel et bon pour la santé par excellence, c’est bien le miel ! Et ce ne sont ni les Mayas ni les Indiens ni les Égyptiens qui nous contrediront… Ces derniers l’ont utilisé pendant des millénaires pour soigner et soulager.

Il constitue d’ailleurs un allié de taille pour vos bobos de l’hiver.

 

Du miel pour soulager une gorge irritée

Le miel n’a pas son pareil pour soulager nos gorges irritées. Il doit cette propriété à sa forte teneur en sucre qui provoque une hypersécrétion de salive et de mucus.
Résultat : la gorge est adoucie et les toux sèches sont temporairement calmées.

 

Combattre les sinusites avec du miel

Il serait aussi bien utile pour lutter contre les sinusites chroniques. Ce sont des scientifiques canadiens qui l’affirment après avoir comparé l’efficacité du miel et des traitements classiques sur les bactéries responsables des sinusites.

Le miel aurait fait ses preuves, là où les antibiotiques se heurtaient à la résistance des bactéries.

 

Le miel, cet antiseptique

Outre ses vertus apaisantes, le miel présente des propriétés antiseptiques qui lui permettent de lutter contre les bactéries.

Et cela grâce à l’un de ses composants : la glucose-oxydase qui active la transformation de petites quantités de sucre en… eau oxygénée.

 

Le miel : meilleur pour la ligne

À quantité égale, le miel a un pouvoir sucrant supérieur au sucre blanc. En outre, à l’inverse du sucre, il ne se compose pas uniquement de sucre. Il contient également de l’eau… Ce qui réduit le nombre de calories qu’il renferme. En effet, 100 g de sucre équivaut à 400 kcal alors que 100 g de miel en vaut 307,2 ! Vous êtes donc doublement gagnant : vous avez besoin de moins de miel que de sucre et le miel est moins calorique. Que demander de plus ?

 

Le conseil de votre pharmacien GIPHAR

  • Prudence, si vous êtes diabétique !

Le miel est un mélange de glucose et de fructose. Il possède donc un haut pouvoir glycémiant et doit être consommé avec parcimonie par les personnes diabétiques.

 

À lire aussi

Les bienfaits de la gelée royale
Le chocolat, une douceur qui nous veut du bien
Les smoothies : une bonne idée minceur ?


Haut de page

A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Elise Dubuisson
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 19/05/2015

Cet article vous a plu ? Faites le savoir :
0 avis

Voir aussi

Quel pain faut-il manger ?
Pain complet, aux céréales, au levain…, lequel choisir si on veut faire attention à sa ligne ou si o…
Le potimarron un aliment bon pour la santé
Sucré ou salé, cru ou cuit, avec ou sans peau, le potimarron se cuisine facilement et à toutes les s…
Nutrition : les vertus de l'ortie
Vous fuyez les orties, ces indésirables compagnes de promenade ? Cette plante sauvage est pourtant e…