Le chocolat dans tous ses états !

Conseils pour choisir et cuisiner le chocolat
0 avis

Le chocolat est l'invité incontournable des fêtes de fin d'année… Mais comment ssurer de profiter de toutes ses vertus « santé » ? Comment le conserver et le cuisiner ? Conseils !

AU SOMMAIRE DE CET ARTICLE
A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Élise Dubuisson
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 01/11/2015

Le pourcentage de cacao

Plus le chocolat contient de cacao, plus il est intéressant sur le plan nutritif. En effet, c'est le cacao qui apporte ses vertus « santé » au chocolat. Pour s'assurer de tirer parti au mieux de votre plaquette de chocolat, optez donc pour un chocolat qui contient au minimum 65 % de cacao.

 

Du chocolat « traditionnel »

La dénomination « traditionnel » sur une plaquette de chocolat vous assure la seule présence de matières grasses issues des fèves de cacao. Celle-ci n'étant pas autorisée lorsque le producteur ajoute d'autres matières grasses en cours de fabrication.

 

Chocolat : la liste des ingrédients

Pour vous assurer qu’un chocolat est de la meilleure qualité possible, jetez un œil à la liste des ingrédients. Ceux-ci y apparaissent par ordre décroissant. L'idéal est que les mentions « cacao » et « pâte de cacao » soient en tête de liste et que les mentions « sucre » et « beurre de cacao » soient en fin de liste ou, mieux, absentes.

 

Chocolat : pas de réfrigérateur

Le chocolat ne se conserve pas au frigo mais dans une armoire, à l'abri de la lumière. L'idéal est de le conserver à une température entre 16 et 18 °C ou de le manger très vite.

 

Faire fondre le chocolat

En pâtisserie, on conseille de faire fondre le chocolat au bain-marie pour éviter qu'il ne « cuise ». Et pour cause, s'il « cuit », il risque de devenir granuleux et de développer une amertume particulière. Si toutefois, vous optez pour le micro-ondes, prenez soin de choisir une puissance intermédiaire et de mélanger toutes les 30 secondes. Pensez aussi à casser le chocolat en tout petits morceaux avant de le faire fondre.

 

L'idéal ? Le chocolat cru !

Contrairement aux chocolats classiques, le chocolat cru est fabriqué à partir de fèves de cacao non torréfiées. Dans ce cas, les fèves ne subissent pas de traitements à haute température, elles conservent donc davantage leurs propriétés bénéfiques pour la santé. Petit plus : le chocolat cru est plus doux et plus agréable en bouche que le chocolat traditionnel.

Un livre
Retrouvez ces trois recettes et beaucoup d'autres dans le livre « 100 % chocolat » d’Élisabeth Biscarrat Solar éditions

 

À lire aussi

Le chocolat, une douceur qui nous veut du bien

Le chocolat : un danger pour vos animaux de compagnie

Le sirop d'agave, une alternative au sucre blanc ?


Haut de page

A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Élise Dubuisson
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 01/11/2015

Cet article vous a plu ? Faites le savoir :
0 avis

Voir aussi

Quel pain faut-il manger ?
Pain complet, aux céréales, au levain…, lequel choisir si on veut faire attention à sa ligne ou si o…
Le potimarron un aliment bon pour la santé
Sucré ou salé, cru ou cuit, avec ou sans peau, le potimarron se cuisine facilement et à toutes les s…
Nutrition : les vertus de l'ortie
Vous fuyez les orties, ces indésirables compagnes de promenade ? Cette plante sauvage est pourtant e…