Vos couverts influencent votre coup de fourchette !

L'influence des couverts dans la perception du goût
1 avis

Saviez-vous que le choix du menu et la qualité de la cuisine ne sont pas les seules choses à table qui vous permettent de vous délecter ? La couleur, le poids et la forme des couverts ont aussi leur mot à dire. Explications.

AU SOMMAIRE DE CET ARTICLE
A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Elise Dubuisson
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 24/10/2013

Que la couleur de nos aliments influence notre perception de leur goût n'a rien d'étonnant. L'expression « On mange aussi avec les yeux » est en effet vérifiée depuis bien longtemps. Ce qui est, en revanche, plus neuf comme idée, c'est le rôle de nos couverts au moment du repas… Selon des scientifiques de l'Université d'Oxford, les couverts seraient capables de « rendre » un aliment plus salé ou plus onctueux qu'il ne l'est en réalité.

 

Le poids des couverts…

Pour cette étude, ces scientifiques ont présenté à des volontaires un même yaourt avec des cuillères de poids différents. Verdict : les participants ont eu l'impression de consommer des yaourts plus denses et plus « chers » lorsqu'ils les mangeaient avec des cuillères en plastique plus légères que les cuillères en argent.

 

… et leur couleur !

Ensuite, ils ont reproduit la même expérience mais avec des cuillères de couleurs différentes et des yaourts au goût identique mais tantôt roses et tantôt blancs. Ce qui leur a permis de constater que le contraste entre la couleur du yaourt et celle de la cuillère était important dans la perception du goût :

  • le yaourt rose mangé avec une cuillère bleue semblait plus salé que le yaourt blanc mangé avec cette même cuillère bleue ;

  • le yaourt semblait moins sucré lorsqu'il était mangé avec une cuillère noire.


« Avant même de porter la nourriture à notre bouche, notre cerveau a déjà formé un jugement sur elle, ce qui affecte l'ensemble de notre expérience alimentaire. Nous expérimentons la nourriture de manière multisensorielle. Cette expérience implique à la fois le goût, le toucher, la vue et la sensation de la texture dans notre bouche », expliquent les auteurs de cette étude.

 

Le rouge, la solution pour lutter contre le surpoids ?

Dernière conclusion de ces scientifiques, la couleur à éviter à table : le rouge. Celle-ci est qualifiée de couleur « dissuasive ». À tel point que les scientifiques précisent qu'elle devrait être utilisée pour aider les personnes en surpoids à rationner leur alimentation. « Ces résultats pourraient aider à contrôler les habitudes alimentaires telles que la taille des portions ou la quantité de sel ajoutée à la nourriture », concluent-ils.

 

Et côté boisson ?

Nos verres influencent aussi notre perception : dans un verre aux couleurs froides comme le vert et le bleu, on a la sensation d'être davantage désaltéré qu'avec un verre aux couleurs chaudes (le rouge et l'orange, par exemple).

Source
« The taste of cutlery : how the taste of food is affected by the weight, size, shape, and colour of the cutlery used to eat it », Flavour, 26 juin 2013.


Haut de page

A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Elise Dubuisson
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 24/10/2013

Cet article vous a plu ? Faites le savoir :
1 avis

Voir aussi

Les caractéristiques du régime végétalien
Le régime végétalien, souvent appelé « vegan », est de plus en plus à la mode. De quoi s’agit-il exa…
Les alternatives au gluten
Le gluten est présent dans le blé mais aussi dans d’autres céréales. Que manger si on est intolérant…
Que manger quand on pratique un sport d'endurance ?
Tout comme l’entraînement, l’alimentation est un paramètre important pour les sportifs d’endurance. …