Le régime anti-fatigue

Que manger pour être en forme ?
7 avis

Qui dit automne, dit forcément mauvais temps, froid, stress… et surtout la fatigue. Pour limiter la « casse » voici quelques conseils alimentaires.

AU SOMMAIRE DE CET ARTICLE
A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : B. Guillaume, diététicien diplômé
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 05/02/2014

Mettez du tonus dans votre assiette !

Le principal carburant de l’organisme ce sont les féculents. Il faut en consommer à tous les repas : petit-déjeuner, déjeuner, goûter et diner.
En effet les glucides contenus dans ces aliments vont permettre à l’organisme de stocker des réserves d’énergie utilisables pendant toute la journée. Un manque en féculents se traduit rapidement par une « panne » comme une voiture à laquelle il manque de l’essence, c’est le coup de pompe.

Au niveau de la journée cela se traduit par exemple, par :

  • Du pain, ou des biscottes, ou des céréales complètes au petit déjeuner,

  • Un plat de pâtes, riz, blé, légumineuses ou pommes de terre à midi,

  • Un peu de pain au goûter (s’il y a),

  • Du pain et un peu de féculents le soir.


Idée reçue : les féculents ne font pas grossir, ce sont leurs accompagnements (sauces, fromages, charcuterie,...) qui font grossir.

Accompagnez-les avec des légumes frais ou un peu de fromage et il n’y aura aucun souci.

 

Ne zappez pas le fer !

Dans l’organisme, le fer intervient dans le transport de l’oxygène dans le sang. Une carence en fer se traduit par une mauvaise oxygénation des différents organes et par conséquent une grosse fatigue.

Les aliments riches en fer sont :

  • les foies de veau, de génisse,

  • les viandes rouges,

  • les légumineuses (lentilles, haricots rouges, haricots blancs, pois chiches),

  • les coquillages,

  • les poissons.


Associé à la consommation de vitamine C, le fer est mieux absorbé, donc privilégiez ces aliments et consommez au cours du même repas des fruits et légumes riches en vitamine C (citron, orange, mandarine, kiwi, brocoli,...).
En revanche, il faut savoir que le café et le thé limitent l’absorption du fer, donc faites attention à votre consommation.

 

Protégez vos muscles et vos os

Pour les muscles, il faut privilégier : les viandes, poissons, œufs riches en protéines pour aider à l’entretien du muscle et des tendons. Ces produits doivent être présents au repas de midi et du soir.
Pour les os consommez des produits laitiers (yaourts, fromage blanc, lait, fromages) pour leur apport en calcium qui consolide les os à la fin de chaque repas (petit déjeuner, déjeuner et diner). Attention aux crèmes et flans qui ne sont pas des produits laitiers. L’alimentation constitue la base de votre santé, faites un effort et ne la mettez pas de côté.

 

À lire aussi

Changement de saison, cheveux et alimentation

Ne zappez plus le petit-déjeuner !

Un panier d'automne pour rester en forme !

Bon pour votre assiette, bon pour la planète !

Bien manger sans se ruiner

 

Source

* Les féculents, un plaisir à chaque repas, fiche conseil du PNNS.


Haut de page

A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : B. Guillaume, diététicien diplômé
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 05/02/2014

Cet article vous a plu ? Faites le savoir :
7 avis

Voir aussi

Les bienfaits de la prétox avant les repas de fêtes
Mieux vaut prévenir que guérir. Le concept de prétox prend l’adage au pied de la lettre. Sous ce ter…
Les caractéristiques du régime végétalien
Le régime végétalien, souvent appelé « vegan », est de plus en plus à la mode. De quoi s’agit-il exa…
Les alternatives au gluten
Le gluten est présent dans le blé mais aussi dans d’autres céréales. Que manger si on est intolérant…