Le plein d'énergie pour des examens réussis

Doper sa vitalité et gérer son stress pour réussir ses examens
1 avis

Pour les étudiants, la fin du printemps annonce souvent une longue période d'examens et de concours. Les jeunes candidats doivent alors affronter le stress et son cortège de maux, en gardant un maximum de vitalité.

AU SOMMAIRE DE CET ARTICLE
A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Comité éditorial Giphar
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 14/01/2013

Un équilibre difficile à contrôler.

Face à une situation stressante, tous nos sens sont en alerte et hyperstimulés. Notre cerveau, véritable ordinateur, met alors en place des systèmes de défense. Dans le meilleur des cas, nous élaborons une réponse satisfaisante et adaptée, qui fournit à l'organisme l'énergie dont il a besoin pour améliorer ses performances. On parle alors de bon stress. C'est le scénario idéal, pas d'énergie gaspillée inutilement et un équilibre conservé. Mais, quand cette sollicitation se prolonge ou se répète, nos réactions psychiques et physiques sont débordées, et il s'ensuit une fatigue, un épuisement nerveux, une angoisse et une tension excessive. C'est le mauvais stress que doivent combattre les étudiants, pour préparer et aborder sereinement leurs épreuves universitaires.

 

Le passeport antistress de l'étudiant

Surmenage, manque de concentration, trous de mémoire et trac sont les principaux dangers qui vous menacent à l'approche des épreuves. Difficile de prendre du repos ou du recul quand les dates d'examens se rapprochent, mais vous pouvez apprivoiser le stress, et conserver votre vitalité, grâce à une bonne hygiène de vie, de l'exercice physique et des moments de détente. . Ponctuez vos journées de brèves séances de relaxation pour décompresser et décharger votre trop plein de tensions. . Pour améliorer vos capacités de concentration et de mémorisation, prenez un peu de temps pour pratiquer un sport ou faire une simple marche en plein air. Le cerveau, comme le corps, a besoin de s'oxygéner.. Un sommeil réparateur est aussi votre allié. Il met les compteurs à zéro et vous aide à récupérer. Inutile de "bachoter" jusqu'au petit matin, à grands coups de tasses de café ou autres excitants. Ils aggravent l'anxiété et la nervosité.. Votre pharmacien peut vous conseiller des cures ponctuelles de stimulants pour la mémoire, des solutions « anti-trac » qui vous aideront à rester zen, et des cocktails toniques qui "boosteront" vos performances physiques et intellectuelles (magnésium, vitamine B6, ginseng, guarana, thé, cacao).


Les souches homéopathiques pour vous aider à diminuer le trac, le stress des examens :


Les plantes pour diminuer votre stress :

  • Aubépine.. Parmi les minéraux,
  • le fer aide au transport de l'oxygène au cerveau,
  • le zinc et l'iode sont directement impliqués dans le fonctionnement cérébral et l'intelligence,
  • le sélénium stimule le système immunitaire et la résistance au stress...

 

Les meilleurs alliés de la vitalité :

En période d’examens, vos neurones cérébraux sont sollicités plus que d’habitude. Pour les " nourrir " efficacement, rien ne remplace une alimentation équilibrée tout au long des révisions.

  • Vos menus doivent être enrichis en protéines (acides aminés), en corps gras (lipides), en sucres lents, et en phospholipides, qui fournissent de l’énergie à votre cerveau.

  • Toutes les vitamines sont indispensables pour activer les processus énergétiques et renforcer la résistance à la fatigue, particulièrement les vitamines du groupe B et les vitamines antioxydantes A, E, et C.

  • Parmi les minéraux, le fer aide au transport de l’oxygène au cerveau, le zinc et l’iode sont directement impliqués dans le fonctionnement cérébral et l’intelligence, le sélénium stimule le système immunitaire et la résistance au stress.

  • Vous manquez de magnésium ? Attention : la carence en ce micronutriment est cause de stress, lui-même grand consommateur de magnésium, ce qui aggrave encore la situation ! Il se crée alors un cercle vicieux : le déficit magnésique entretient le stress. Pour faciliter l’assimilation digestive du magnésium, associez-le à de la vitamine B6.

  • Vous manquez de magnésium ? Attention : la carence en ce micronutriment est cause de stress, lui-même grand consommateur de magnésium, ce qui aggrave encore la situation ! Il se crée alors un cercle vicieux : le déficit magnésique entretient le stress. Pour faciliter l'assimilation digestive du magnésium, associez-le à de la vitamine B6.


Haut de page

A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Comité éditorial Giphar
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 14/01/2013

Cet article vous a plu ? Faites le savoir :
1 avis

Voir aussi

Les caractéristiques du régime végétalien
Le régime végétalien, souvent appelé « vegan », est de plus en plus à la mode. De quoi s’agit-il exa…
Les alternatives au gluten
Le gluten est présent dans le blé mais aussi dans d’autres céréales. Que manger si on est intolérant…
Que manger quand on pratique un sport d'endurance ?
Tout comme l’entraînement, l’alimentation est un paramètre important pour les sportifs d’endurance. …