Les oméga 3 et 6

Les bienfaits des oméga 3 et des oméga 6
0 avis

On entend souvent parler des oméga 3 et des oméga 6... Qu'apportent ces acide gras polyinsaturés et où les trouver ?

AU SOMMAIRE DE CET ARTICLE
A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Comité éditorial Giphar
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 14/09/2015

Les oméga 3 et 6

Ces acides gras polyinsaturés représentent une des dernières découvertes importantes en matière de nutrition.
Ils ont des effets bénéfiques sur notre santé cardiovasculaire en particulier.
Les industriels se sont vite jetés sur ce créneau porteur comme on peut le constater en regardant les rayons de nos supermarchés qui fleurissent de produits « sources d'oméga 3 et 6 », « enrichi en oméga 3 », ....etc.
Mais, comme pour tout ce qui concerne notre alimentation, un équilibre est nécessaire afin que ces acides gras soient efficaces au niveau de notre santé.

 

Les oméga 3

  • Rôles des oméga 3

  • Ils réduisent les triglycérides et augmentent le HDL cholestérol, autrement dit, ils empêchent la formation de plaques d'athérome. Ce sont ces plaques qui bouchent les artères et provoquent des infarctus ou des accidents vasculaires cérébraux.

  • Ils diminuent la viscosité sanguine.

  • Ils possèdent également un effet anti-arythmique au niveau du coeur.

 

Ces différentes fonctions expliquent leur rôle dans la prévention secondaire des infarctus.
Il existerait un autre rôle qui reste un peu à éclaircir : celui « d'antidépresseur ». Il a été mis en évidence une consommation moins importante d'oméga 3 chez les sujets dépressifs.

 

  • Sources alimentaires des oméga 3

Tous les poissons gras : le maquereau, la saumon, le hareng, le thon et les sardines ; les huiles de lin, de noix, de colza et de soja.

 

Les oméga 6

  • Rôles des oméga 6

Les oméga 6 jouent un rôle important dans le bon fonctionnement du système nerveux, cardiovasculaire et immunitaire.
En revanche, consommés en excès, ils peuvent empêcher l'action bénéfique des oméga 3 notamment sur le plan cardiovasculaire.
Enfin un excès d'oméga 6 peut provoquer des douleurs (arthrite) ou des inflammations (asthme).

 

  • Sources alimentaires des oméga 6

Les huiles de maïs, de tournesol, d'olive, de noix, de pépins de raisins.
Les doses recommandées sont actuellement très discutées et très difficiles à contrôler en pratique.Il faut surtout respecter un rapport entre les 2.

 

Le rapport oméga 6 / oméga 3

Aujourd'hui en France, on ne consomme pas assez d'oméga 3 par rapport à notre consommation d'oméga 6. Or, comme nous venons de le voir, si les oméga 6 sont en quantité trop importante par rapport aux oméga 3 ils nuisent à leur efficacité. Il faut donc rééquilibrer ce rapport en diminuant notre consommation en oméga 6 et en augmentant l'apport en oméga 3.
En pratique, il faut manger plus de produits de la mer, surtout des poissons tels que les maquereaux, les saumons,... Et cela 2 à 3 fois par semaine. De plus, il faut remplacer de temps en temps l'huile de tournesol par de l'huile de noix ou de colza ou de soja, et limiter sa consommation de graisses saturées (viennoiseries, charcuteries, fromages, beurre).
Le rapport conseillé est 1 oméga 3 pour 5 oméga 6.
Comme d'habitude dans le cadre de l'alimentation, on peut remarquer que tout est affaire d'équilibre et de bon sens. En mangeant équilibré (un peu plus de poissons gras et d'huile de noix, colza ou soja sans excès) vous permettrez à vos artères et votre cœur de rester plus longtemps en bonne santé.

 

À lire aussi

Les acides gras trans : qu'est-ce que c'est ?
Les graisses : bonnes ou mauvaises ?


Haut de page

A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Comité éditorial Giphar
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 14/09/2015

Cet article vous a plu ? Faites le savoir :
0 avis

Voir aussi

Manger des protéines pour bien vieillir
Essentiel au bon fonctionnement de l’organisme, l’apport protéique devient crucial après 65 ans pour…
Les cures détox d'automne
Contrairement aux cures de printemps, plutôt destinées à éliminer avant l’été, les cures d’automne v…
Les bienfaits de la prétox avant les repas de fêtes
Mieux vaut prévenir que guérir. Le concept de prétox prend l’adage au pied de la lettre. Sous ce ter…