Fêtes de fin d'année : des conseils à dévorer

Conseils diététiques pour les fêtes
0 avis

Comment profiter des plaisirs de la table en fin d'année, tout en prévenant des lendemains de fêtes difficiles ? Comment faire rimer convivialité et repas équilibré ? Pour éviter les brûlures d'estomac et les problèmes de foie, laissez-nous vous guider...

AU SOMMAIRE DE CET ARTICLE
A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Comité éditorial Giphar
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 21/11/2012

Donnez de la couleur aux menus !

Si vous voulez rester léger et profiter au mieux des fêtes de fin d'année, mettez de la couleur au menu en pensant aux fruits et légumes qui, en plus, vous rechargent en vitamines et en oligo-éléments.

Pour être en forme toute la soirée, pensez dès maintenant à votre table de fête et adoptez la fraîche attitude !

 

L'apéritif

La tradition : sel et matières grasses, voilà les principaux composants des biscuits apéritifs, fruits secs et autres mini-feuilletés habituellement présentés... Difficile de résister à ces bouchées, sauf si vous jouez coloré !

La fraîche attitude : dips contre chips ! Les dips, ce sont ces bâtonnets de carotte, fenouil, céleri, concombre présentés à côté de petites têtes de chou-fleur ou de tomates cerises que l'on plonge dans une sauce légère.
Le plus santé : cet apéritif léger séduit les papilles pour un minimum de calories, de sels et de lipides, un maximum de nutriments essentiels (vitamines et oligo-éléments).


Les boissons

Traditionnellement, les dîners de fête sont alcoolisés, du début à la fin de la soirée. Si vous testiez l'effet « bar à eaux » en proposant des marques d'eaux minérales ou de source variées, plates ou pétillantes ?
Pensez aussi aux cocktails de fruits et aux vins qui accompagnent vos repas.

 

L'entrée

La tradition : escargots, crustacés, foie gras, accompagnés de pain et de beurre, voilà un repas qui commence en fanfare !
La fraîche attitude : accompagnez le foie gras de salade, de fruits poêlés, pour augmenter la part végétale. Vous pouvez aussi déroger aux habitudes et proposer un consommé (crème d'endive truffée, potage aux girolles...) ou une salade sucrée-salée mélangeant agrumes et endives avec ananas et pommes, parsemées de lanières de langouste ou de saumon.
Le plus santé : les crudités sont riches en vitamine C qui, non seulement, est anti-fatigue et antioxydante, mais aide à l'assimilation du fer contenu dans les aliments. Les légumes et fruits crus permettent de réaliser de belles assiettes, volumineuses et colorées, pour un minimum de calories.


Le plat principal

La tradition : pour un repas de fête, la viande s'entoure généralement de féculents et, si vous avez déjà dégusté mini-feuilletés, foie gras et crustacés, la dinde ou le gigot vous paraîtront surdimensionnés.
La fraîche attitude : les crudités du début de repas vous ont ouvert l'appétit... Diversifiez l'accompagnement de votre plat en laissant le choix aux convives entre les féculents, quelques pommes de terre et des légumes variés encore présents sur les marchés : blettes, cardons, topinambours, purée de potimarron, brocolis en fleurettes, champignons sautés, céleri gratiné...
Le plus santé : les légumes cuits allègeront de moitié l'apport calorique du plat, apporteront des minéraux et des fibres précieuses pour votre digestion. Pensez aux épices et condiments qui sont souvent des alliés digestifs précieux (sauge, estragon, coriandre, baies de genièvre...).


Le dessert

La tradition : bûche et autres glaces bien riches sont généralement au programme, et on n'a pas le droit de refuser son dessert en un si beau jour de fête !
La fraîche attitude : pensez à une bonne soupe de fruits frais, légère et digeste, à quelques fruits exotiques agrémentés d'un sorbet. C'est le moment de mettre l'ananas à l'honneur : sa richesse en bromélaïnes (des enzymes proches de la pepsine) facilitera votre digestion.
Le plus santé : si vous misez sur les fruits frais, vous misez aussi sur la vitalité !
Après les fêtes, si vous avez quelque peu « abusé », misez sur votre assiette pour retrouver légèreté et sérénité.


Eliminez !

Les excès des réveillons ont surchargé votre organisme des toxines et autres déchets. Il est temps d'éliminer. Pour cela, vous n'avez pas le choix : vous devez boire de l'eau en grande quantité !
Vous pouvez ajouter à votre eau les vertus diurétiques et dépuratives de quelques plantes à préparer en tisanes : pissenlit, tilleul, menthe, reine des prés, feuilles de cassis...

 

Ressourcez-vous

Si vous optez pour un régime alimentaire riche en fruits et légumes, vous bénéficierez de nombreux nutriments indispensables à votre vitalité. Ajoutez-y l'énergie apportée par les glucides complexes pour affronter l'hiver et vous mettez toutes les chances de votre côté pour commencer une année tonique.
Evitez en revanche tous les effets coup de fouet avec contre-effet coup de pompe : sodas et sucreries, café...
Pour parfaire ces bonnes habitudes, n'oubliez pas les céréales complètes et prenez la bonne résolution de vous bouger ! C'est le moment de vous mettre au sport : vélo, marche, natation... pour rester ou redevenir mince, avoir des os solides et un cœur en forme.

 


Haut de page

A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Comité éditorial Giphar
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 21/11/2012

Cet article vous a plu ? Faites le savoir :
0 avis

Voir aussi

Manger des protéines pour bien vieillir
Essentiel au bon fonctionnement de l’organisme, l’apport protéique devient crucial après 65 ans pour…
Les cures détox d'automne
Contrairement aux cures de printemps, plutôt destinées à éliminer avant l’été, les cures d’automne v…
Les bienfaits de la prétox avant les repas de fêtes
Mieux vaut prévenir que guérir. Le concept de prétox prend l’adage au pied de la lettre. Sous ce ter…