Etiquettes des aliments : mode d'emploi !

Décrypter les étiquettes des aliments
0 avis

Bardées d'informations et de codes en tous genres, les étiquettes des produits alimentaires ne sont pas toujours faciles à déchiffrer ! Comment comprendre l'essentiel ?

AU SOMMAIRE DE CET ARTICLE
A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Barbara Delbrouck
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 10/09/2012

Pourquoi lire les étiquettes ? Afin de faire le bon choix ! Comparer la composition des différents produits vous permettra d'opter pour le plus sain, c'est-à-dire le plus pauvre en sucres, en graisses et en calories.

 

La liste des ingrédients

Commencez par jeter un œil à la liste des ingrédients. Tous les composants y sont indiqués, en ordre de poids décroissant. Une étape indispensable pour les personnes souffrant d'allergies alimentaires.

 

Les informations nutritionnelles

A ne pas manquer, le fameux tableau des informations nutritionnelles. Si les valeurs nutritionnelles sont indiquées par 100 grammes, pensez à les calculer pour la portion que vous allez consommer.

Cela peut faire toute la différence ! Vous y trouverez :

  • La valeur énergétique, exprimée en kilocalories (kcal) ou kilojoules (kj). La recommandation moyenne est de 2000 kcal par jour pour une femme, 2500 kcal pour une homme. Mais les besoins énergétiques varient selon l'âge, le poids et surtout l'activité physique.

  • La teneur en protéines : Véritables "briques" de notre organisme, les protéines sont les matériaux de construction et de réparation de notre corps. Il est conseillé d'en consommer 50 grammes par jour.

  • La teneur en glucides (sucres) : Les glucides sont notre "carburant", notre principale source d'énergie.Nous en avons besoin de 270 grammes par jour, avec une préférence pour les "sucres lents", c'est-à-dire les glucides à indice glycémique bas. (influence sur le taux de sucre dans le sang). Tels que les pâtes, le riz, le pain ou les pommes de terre.


Attention, le sucre peut être nommé de différentes façons : fructose, lactose, glucose, maltose, saccharose

  • La teneur en lipides (graisses) : Avec les glucides, les lipides sont la source d’énergie la plus importante. Nous en avons besoin d'environ 70 grammes par jour.

Optez pour des produits qui contiennent le moins possible d'acides gras saturés, qui favorisent le cholestérol.

  • La teneur en fibres : Pour une fonction intestinale normale, il est recommandé de consommer au minimum 25 g de fibres alimentaires par jour. C'est pourquoi mieux vaut opter pour des aliments riches en fibres.

  • La teneur en sodium : Les termes sodium, sodique et glutamate font référence au sel. Mais attention, la teneur en sel s'obtient en multipliant par 2,5 celle en sodium.

  • Il est recommandé de consommer maximum 1,16 g de sodium par jour, c'est-à-dire 4 g de sel. Veillez donc à opter pour des aliments à faible teneur en sodium car ce quota quotidien est vite atteint!

  • La teneur en vitamines et minéraux : Il s'agit de nutriments essentiels au bon fonctionnement de l'organisme.

Pratique, il est parfois indiqué les pourcentages de couverture des Apports Journaliers Recommandés (AJR).

 

Plats cuisinés : que choisir ?

Pas le temps de cuisiner aujourd'hui, vous devrez vous contenter d'un plat préparé? Optez pour un produit- qui apporte plus de protéines que de lipides (graisses), c'est-à-dire que le rapport protéines/lipides est supérieur à 1 (30 g de protéines pour 20 g de lipides par exemple)- dont l’ingrédient principal est en quantité suffisante (si vous désirez manger des tagliatelles au saumon, le saumon ne doit pas représenter 5% du plat)

 

Vraiment bon pour la ligne ?

Les slogans tels que "ligne", "léger" ou "basse calorie" sont vendeurs... Mais ils n'ont aucune valeur officielle. Seules les mentions "allégé en.. " et "à teneur réduire en..." sont réglementées. Soyez donc vigilant en comparant avec un produit standard pour vérifier si l'allègement est réel.

 

A lire aussi

Comment équilibrer l'alimentation de son enfant ?
Aliments riches en fibre

 

Sources

*Programme National Nutrition Santé
*L'alimentation santé, Alessandra Buronzo & Marie-Laure André, Hachette pratique, 2009
*Bonnes calories, mauvaises calories, le 1er guide des repères nutritionnels journaliers, Anne Dufour et Carole Garnier, Leduc.s Editions, 2009


Haut de page

A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Barbara Delbrouck
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 10/09/2012

Cet article vous a plu ? Faites le savoir :
0 avis

Voir aussi

Les caractéristiques du régime végétalien
Le régime végétalien, souvent appelé « vegan », est de plus en plus à la mode. De quoi s’agit-il exa…
Les alternatives au gluten
Le gluten est présent dans le blé mais aussi dans d’autres céréales. Que manger si on est intolérant…
Que manger quand on pratique un sport d'endurance ?
Tout comme l’entraînement, l’alimentation est un paramètre important pour les sportifs d’endurance. …