Cuisine vapeur, cuisine santé !

Comment cuisiner à la vapeur ?
0 avis

Plus légère, riche en vitamines et minéraux et savoureuse..., la cuisine à la vapeur a  décidément tout pout plaire ! Conseils et explications.

AU SOMMAIRE DE CET ARTICLE
A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Elise Dubuisson
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 01/03/2014

Il est loin le temps où la cuisine à la vapeur était fade et peu enthousiasmante. Désormais, en s'y prenant bien, vos papilles gustatives vous en redemanderont, avec en bonus : une santé de fer ! La cuisine à la vapeur n'a en effet pas son pareil pour conserver les vitamines et les minéraux. D'une part parce que les aliments ne sont pas plongés dans l'eau. Et d'autre part, car cette méthode de cuisson est particulièrement douce (elle ne dépasse pas les 100°C) ; la température de cuisson est moins élevée que lorsqu'ils sont plongés dans l'eau bouillante. 

 

Cuisine à la vapeur : encore plus de vitamines

Pour préserver un maximum de vitamines

  • Gardez - dans la mesure du possible - la peau des légumes, elle est particulièrement riche en vitamines

  • Coupez les légumes de préférence en gros morceaux

  • Pensez à recouvrir le fond de votre panier-vapeur avec une feuille de papier sulfurisé. Cela évitera aux vitamines de tomber dans l'eau.

  • Optez pour des légumes frais et non surgelés.

  • Consommez vos plats juste après la cuisson.

 

Cuisson à la vapeur : une cuisine moins grasse

Lorsqu'on opte pour la cuisson à la vapeur, pas besoin de mettre de l'huile dans le fond de la casserole pour éviter que ça ne colle.

À la clé : un plat plus sain moins riche en graisse et plus besoin d'huile de coude pour nettoyer les casseroles et autres poêles. 

 

Panier, cuit-vapeur et papillote

Il existe différentes manières de cuisiner à la vapeur.

  • À l'aide d'un panier en bambou ou en inox. L'eau ne doit jamais toucher les aliments.

  • À l'aide d'un cuit-vapeur. À noter : si vous cuisinez plusieurs aliments en même temps, placez les aliments à cuisson longue dans le panier du bas et les aliments plus fragiles dans le panier du haut.

  • En enfermant hermétiquement vos aliments dans un papier cuisson (et pas d'aluminium) et en les cuisant au four. 

 

Astuce pour des plats goûteux

Pour agrémenter vos petits plats, pensez à  parfumer l'eau de cuisson à  l'aide d'épices, d'herbes ou d'un cube de bouillon dégraissé.

 

À lire aussi

Et si on mangeait local ?
Bon pour votre assiette, bon pour la planète !
Les graisses : bonnes ou mauvaises ?
Les secrets de l’alimentation santé dévoilés


Haut de page

A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Elise Dubuisson
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 01/03/2014

Cet article vous a plu ? Faites le savoir :
0 avis

Voir aussi

Les caractéristiques du régime végétalien
Le régime végétalien, souvent appelé « vegan », est de plus en plus à la mode. De quoi s’agit-il exa…
Les alternatives au gluten
Le gluten est présent dans le blé mais aussi dans d’autres céréales. Que manger si on est intolérant…
Que manger quand on pratique un sport d'endurance ?
Tout comme l’entraînement, l’alimentation est un paramètre important pour les sportifs d’endurance. …