Bien s'alimenter pour des examens réussis

La bonne alimentation pour être en forme aux examens
0 avis

Le mois de juin, en plus d'être le premier mois de l'été, est aussi celui des examens. Comment bien les préparer ? Je ne vous apprends rien en vous disant qu'il faut apprendre, comprendre, mettre en pratique encore et encore. Mais on peut aussi faciliter cela en suivant quelques astuces diététiques !

AU SOMMAIRE DE CET ARTICLE
A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Comité éditorial Giphar
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 21/11/2012

Les principes d'une bonne alimentation

Surtout ne pas sauter de repas. Il faut en faire 3 à 4 par jour : petit déjeuner, déjeuner, dîner et un goûter facultatif.

Ne prenez pas le prétexte du manque de temps, le cerveau fonctionne principalement avec des glucides (pâtes, riz, semoule, pomme de terre, légumineuses), si vous ne lui en apportez pas suffisamment c'est la baisse de concentration, la difficulté pour réfléchir, l'endormissement. Des chercheurs canadiens ont révélé que sauter le petit déjeuner conduit à commettre davantage d'erreurs aux examens. A méditer.
 

Petit rappel : le petit déjeuner doit être composé :

  • d'un produit céréalier,
  • d'un produit laitier
  • et d'un fruit.

 

Le déjeuner et le dîner doivent être composé :

  • de légumes,
  • de viande ou poisson ou œuf,
  • de féculents,
  • de produits laitiers
  • et de fruits.


Pour un cerveau au maximum de sa forme, une alimentation riche en vitamines en phosphore, en fer, en protéines et en glucides est à privilégier.
 

Groupes d'aliments : les proportions

En pratique, il faut consommer :

  • 5 à 6 portions de fruits et légumespar jour pour les vitamines,
  • des produits laitiers (yaourt, fromage, lait) 3 fois par jour,
  • du poisson 4 à 5 fois par semaine, pour le phosphore bon pour la mémoire et le tonus cérébral,
  • des viandes rouges 1 fois par jour,
  • des légumineuses 2 à 3 fois par semaine pour leur apport en fer,
  • des féculents à chaque repas pour garder une bonne glycémie.


Dernier point essentiel, et pourtant trop souvent négligé, l'hydratation. Il faut boire au moins 1,5 litre d'eau par jour.

Une perte de 2% de son poids de corps en eau (rapidement obtenu : c'est la sensation de soif) entraine une baisse des capacités physiques et intellectuelles de 20%. En fait, votre cerveau fonctionne au ralenti.

En conclusion : Il n'existe pas de produits miracles pour une meilleure mémoire, juste une alimentation équilibrée complétée par des produits qui dynamisent la mémoire conseillés par votre pharmacien et une bonne hygiène de vie (sommeil suffisant, activité physique régulière).
Par contre garder à l'esprit (ou dans votre mémoire) que l'alimentation, toute seule, ne vous ferait pas réussir l'examen. Mais ce qui est certain c'est qu'une mauvaise alimentation peut vous le faire rater.


Haut de page

A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Comité éditorial Giphar
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 21/11/2012

Cet article vous a plu ? Faites le savoir :
0 avis

Voir aussi

Manger des protéines pour bien vieillir
Essentiel au bon fonctionnement de l’organisme, l’apport protéique devient crucial après 65 ans pour…
Les cures détox d'automne
Contrairement aux cures de printemps, plutôt destinées à éliminer avant l’été, les cures d’automne v…
Les bienfaits de la prétox avant les repas de fêtes
Mieux vaut prévenir que guérir. Le concept de prétox prend l’adage au pied de la lettre. Sous ce ter…