Bien anticiper les repas de fête : la prétox

Les bienfaits de la prétox avant les repas de fêtes
0 avis

Mieux vaut prévenir que guérir. Le concept de prétox prend l’adage au pied de la lettre. Sous ce terme « tendance » se cache une ligne de conduite efficace pour limiter les « dégâts » et bien préparer son organisme aux excès des fêtes. Elle se pratique idéalement une semaine à 10 jours en amont.

AU SOMMAIRE DE CET ARTICLE
A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Comité éditorial Giphar
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 01/11/2017

La prétox est, avant tout, un conditionnement psychologique : votre organisme retrouve son équilibre et vous réclame de poursuivre sur cette lancée. Résultat : vous n’êtes même plus tenté par de gros écarts. Ce laps de temps (de trois à sept jours) permet aussi de préparer le terrain pour mieux réagir aux excès.

 

Le foie et une bonne digestion, ça se prépare !

Si alcool, plats industriels, produits raffinés, graisses animales (lait, fromage, beurre), sucre et sel – synonymes de rétention d’eau – sont à limiter fortement, on peut faire le plein de tisanes, boissons végétales, fruits de saison et céréales complètes. Au menu : eau tiède et jus de citron pressé le matin pour nettoyer le foie ; fibres et aliments à effet prébiotique, les grands bénéfiques de l’activité digestive. Sont ainsi fortement recommandés le cœur d’artichaut, la banane, l’ail, le topinambour, le poireau, l’oignon ou l’endive.

 

Trop se priver est contre-productif

La dissociation des aliments est aussi essentielle : les duos protéines-glucides (féculents et autres sucres lents ou rapides) sont à éviter ; tandis que l’on peut tout à fait consommer viandes (blanches de préférence), poissons et fromages avec des légumes. Les féculents, eux, feront merveille dans des recettes de type végétarien. Mais gare aux privations ! Se frustrer a priori serait contre-productif et inciterait à compenser pendant les fêtes. L’idéal est donc d’entamer sa prétox sept jours avant les fêtes et leurs repas gargantuesques. Après les festivités, il est tout à fait bénéfique de débuter une cure détox en l'inscrivant au tableau des bonnes résolutions de la nouvelle année.

 

Prétox : chiffre

3 :

C'EST LE NOMBRE DE JOURS MINIMUM POUR RÉALISER UNE CURE PRÉTOX EFFICACE

 

Les 5 règles de la prétox

  • Avec la prétox, on se conditionne pour limiter les excès.

  • On limite la consommation de certains aliments et on augmente celle d’aliments à effet prébiotique.

  • On privilégie les bonnes associations alimentaires : protéines et féculents, oui, mais accompagnés de légumes, et pas ensemble !

  • On purifie son organisme pour mieux gérer les excès.

  • On enchaîne avec une cure détox après les fêtes !

 

À lire aussi

Pour passer de bonnes fêtes

Fêtes de fin d'année : des conseils à dévorer


Haut de page

A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Comité éditorial Giphar
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 01/11/2017

Cet article vous a plu ? Faites le savoir :
0 avis

Voir aussi

L'alimentation contre le blues hivernal
En hiver, le manque de lumière et la baisse des températures mettent à mal notre vitalité, notre for…
Les oméga-3 pour lutter contre les troubles de l’humeur
Baisse de moral, manque d’entrain, fatigue, déprime ou stress peuvent être les signes d’une alimenta…
En complément alimentaire, le méthyl-sulfonyl-méthane pour soulager les douleurs arthrosiques
Grâce au soufre qu’il contient, le MSM – ou méthyl-sulfonyl-méthane – contribue à redonner au cartil…